Tension entre supporteurs Ivoiriens et Camerounais: Charles Blé Goudé tente "d'éteindre" le feu

News Hub Creator

Photos/ Charles Blé Goudé invite les deux peuples à l'apaisement des cœurs

Le ton est monté entre Ivoiriens et Camerounais ces derniers temps à l'occasion de la Coupe d'Afrique des Nations. Si les athlètes mettent les injures sous le sceau de la passion pour le football, chez les supporteurs, ce n'est pas le cas. 

En effet au Cameroun où se tient la 33 ème Édition de la Coupe d'Afrique des Nations, supporteurs d'Eléphants et des Lions indomptables du Cameroun se regardent en chiens de faïence. 

Les supporteurs se menacent et l'atmosphère devient lourde entre nos deux pays. Le président du COJEP Charles Blé Goude, depuis la Haye est sorti de son silence pour calmer le jeu. En effet, dans un communiqué publié ce vendredi sur sa page, l'ex-patron de la galaxie patriotique appelle les deux peuples à mettre balle à terre. Il invite les uns et les autres à se surpasser de la passion et de désarmer les cœurs: 

"La Côte d'Ivoire et le Cameroun ont plus encore à partager qu'à diviser. Nous n'avons pas fini de bâtir ensemble" dira-t-il.

A en croire Charles Blé Goude, le football demeure avant tout un jeu où se mêle la passion. Il faut donc faire attention pour ne pas que cette passion prenne le dessus : 

"Le football est un sport où se mêlent toutes les passions et autres émotions. Qui ne se souvient pas de nos tournois inter villages. Depuis quelques jours, la langue et les dents se sont un peu frottées. Mais vu que ça commence à prendre d'autres proportions, pardonnez les frères, mettons tous balle à terre. Nous sommes tous africains et le football est notre jeu favori" rappelle l'ex-ministre ivoirien de la jeunesse.

Charles Blé Goude conseille donc la piste du pardon pour éviter que les deux peuples amis et frères ne tombent dans l'irréparable :

"Par ces mots, je vous demande tous pardon. S'il vous plaît, désarmons les cœurs et faisons preuve de fraternité. Il y a des batailles d'où personne ne sort vainqueur. Seul le terrain en est victime. Amour et paix à la Côte d'ivoire et au Cameroun. Merci pour votre compréhension" a signé Charles Blé Goude.

J.T

News Hub Creator operanews-external@opera.com

Opera News Olist
Home -> Country