ADO candidat à sa propre succession en 2025 ? Voici le communiqué de la primature qui crée le doute

Olivier_marc

Alors qu’il avait annoncé qu’il ne serait pas candidat lors des élections présidentielles d’octobre 2020, le président Alassane Ouattara est revenu sur sa décision suite au décès de son premier ministre Amadou Gon qui avait été désigné pour représenter le RHDP.

Une candidature qui avait fait beaucoup de bruits car, pour l’opposition, celle ci était un viol à la constitution du pays. Bien qu’entacher de violence, les élections ont finalement eues lieux et c’est le président Alassane Ouattara qui les a remportés dès le premier tour. Des résultats qui n’ont d’abord pas été reconnu par l’opposition qui a même créé un conseil national de transition mais qui a fini par se soumettre après quelques mois.

Aujourd’hui, la primature a annoncé dans un communiqué que la Banque mondiale a réaffirmé son engagement à accompagner le président Alassane Ouattara dans sa vision de 2030 qui vise à doubler le produit intérieur brut (PIB) oui vous avez bien lu, vision de 2030.

Cette vison nécessite t-elle qu’il soit candidat pour les prochaines élections présidentielles?

Deux cas de figures se présentent dans cette situation:

-soit le président Alassane Ouattara se présente afin de mener à bien son projet et atteindre son objectif en 2030.

-soit il met en place les balises nécessaires pour l’atteinte de ce projet dès maintenant afin que cela puisse être mené à bien par un autre candidat RHDP qu’il choisira pour 2025.

Avec le décès de Hamed Bakayoko, il est difficile de faire un choix sur celui qui pourrait être le candidat du RHDP aux élections de 2025 à par le président Alassane Ouattara lui même. Peut-être que dès maintenant, il commencera à préparer son successeur afin qu’il puisse mener à bien son projet de vision pour 2030 et ainsi, éviter d’autres querelles en 2025. Mais, il faut dire que si la constitution autorise à 2 mandats et que ce mandat en cours représente le premier de la troisième république, on pourrait bien voir le président Alassane Ouattara se présenter en 2025.

Par Olivier marc

Olivier_marc contact@operanewshub.com