Mobilisation anti-3ème mandat : comment Ivoiriens et Guinéens ont secoué Metz, ce 03 Octobre

News Hub Creator

Metz, dans le nord-est de la France, a été assiégé le temps d’une journée, par les militants anti-3èmes mandats en Afrique. 

Tous étaient là! Militants de la coalition du FNDC (Front National pour la Défense de la Constitution) en Guinée-Conakry, responsables de la FIDHOP (Fondation Ivoirienne pour la surveillance des Droits de l’Homme et de la vie Politique) en Côte d’Ivoire, et d’autres activistes Africains, venus, à l’initiative de la FIDHOP, réaffirmer leur opposition aux projets de 3èmes mandats en cours en Côte d’Ivoire et en Guinée-Conakry. 

Comme nous l’expliquait ce Lundi 05 Octobre, Boga Sako Gervais, président de la FIDHOP et vice-président d’EDS, ‘’Après Paris’’, où avait lieu un rassemblement similaire, ‘’les diasporas Africaines se sont mobilisées à Metz’’. 

Pour les participants à cette manifestation, dénommée, ‘’la grande marche pour les droits de l’homme’’, l’objectif était clair. Prendre l’opinion internationale à témoin sur ce qu’ils considèrent comme des dérives dictatoriales d’Alpha Condé et d’Alassane Ouattara. 

C’est ce qui a d’ailleurs cristallisé les interventions des principaux organisateurs, dont Youssouf Fofana, coordonnateur du FNDC dans la région du Grand Est en France, et Boga Sako Gervais, président de la FIDHOP, et vice-président d’EDS, qui ont dénoncé des violations de constitution dans leurs pays respectifs. 

Le rassemblement de Metz marque pour ses organisateurs, une étape supplémentaire dans la lutte anti-3ème mandat, engagée par une partie de la diaspora Africaine en Occident.

Raoul Mobio

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country