2 ans après avoir proféré des grossièretés contre Sita Coulibaly du Pdci, Mariam Traoré révèle, "j'ai été piégée"

narco

L'affaire avait fait grand bruit sur la toile il y a un plus de 2 ans. En effet, dans une vidéo publiée sur internet, la député de Tengrela Mariam Traoré,s’est livrée à des injures grossières. Mariam Traoré, dans cette vidéo où elle s’exprimait en majorité en Malinké, s’offusque du fait que Sita Coulibaly, la présidente de l'Union des femmes du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) Urbaine, aurait injurié la ministre Kandia Camara. Deux ans après cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encres et de salives, Mariam TRAORÉ est loin de l'oublier, selon elle cette affaire l'a humilié d'autant plus qu'elle a été l'objet de toutes les injures. Elle l'a " ressuscité" du faite que Alette Zatté la cyber activiste proche du Fpi soit arrêtée par Madame Gbagbo parce qu'elle l' aurait insulté.

" Dans ce Pays ce n'est pas aujourd'hui que les cyber activistes ont commencé à insulter les autorités. En 2019 , j'ai reçu une vidéo sur mon WhatsApp . J'ai regardé la vidéo et j'ai vu qu'ils ont insulté Kandia camara et la première dame Dominique Ouattara" , a t-elle fait savoir d'entrée. Et de poursuivre " le numéro qui m'a envoyé ces injures là précisément le 2 Février 2019 j'ai répondu à ce numéro. Mais 2 heures après j'ai vu que notre conversation s'est retrouvé sur les réseaux sociaux. J'ai dit non. Je n'insulte pas en français, les gens vont dire, elle est député elle est vulgaire c'est pourquoi j'ai parlé dans ma langue maternelle puisque le numéro qui m'a envoyé est celui de quelqu'un qui parle ma langue maternelle. J'ai été piegé, on a pris le bout de cette vidéo de 2 minutes pour mettre sur les réseaux sociaux. On m'a traité de tous les noms dans ce Pays. Mais je n'ai pas porté plainte.(...)" a t-elle regretté. Notons qu'elle se prononçait lors de l'émission de Ivoire.Tv.net ce samedi 3 juillet sur le net où les internautes lui posaient des questions.

Narco

narco contact@operanewshub.com