Ibrahim Magassa, l’émérite banquier nominé pour l'édition spéciale des Bacim

Franck_K

Le directeur d’Algest Consulting, Ibrahim Magassa, figure en pole position des nominés de l’édition spéciale des Bâtisseurs de la Côte d’Ivoire Moderne (Bacim). L’information a été donnée au cours d’une conférence de presse, dans un complexe hôtelier de Cocody, le mercredi 26 mai 2021, par le président Franck Mickaël Koffi.



Il est sur tous les fronts. Fonds d’entretien routier, logements pour les fonctionnaires, achat d’avions par la compagnie nationale… le directeur d’Algest Consulting, Ibrahim Magassa constitue à n’en pas douter, une chance pour la Côte d’Ivoire. Car, il joue un rôle de premier plan dans le financement des projets et services de l’État. Cadre de Bassam, le directeur associé et cofondateur de la banque d’affaires Algest Consulting vient d’être désigné par les membres du jury des Bacim, comme étant le meilleur leader social de la région du Sud-Comoé.

« Il est su de tous que Monsieur Ibrahim Magassa est un mécène et un modèle pour la jeunesse ivoirienne. Il pose beaucoup d'actions pour le bien-être des populations du Sud -Comoé. Don de vivres et de non-vivres, financement des projets des jeunes et des femmes, lutte contre le Covid-19 par la distribution de kits sanitaires, don de fournitures aux parents d’élèves en difficulté et surtout sa proximité et son grand amour pour sa patrie, sont autant d’actions qui lui ont permis de décrocher le prix BACIM 2021 du meilleur leader social de la région du Sud-Comoé », a ainsi indiqué Franck Mickaël Koffi, qui égrenait quelques actions menées par le lauréat.

Ce prix, poursuit-t-il, est une exhortation, un encouragement et un panégyrique à Ibrahim Magassa, afin, dira-t-il, de le stimuler à toujours travailler pour le bien-être de la Côte d’Ivoire, comme il l’a toujours fait. « Nous désirons monter des financements innovants et durables pour développer les économies africaines au travers de mécanismes nouveaux s’insérant dans des marchés franc CFA et international dynamiques », expliquait au confrère de Jeune Afrique, Ibrahim Magassa. La cérémonie de cette session de rattrapage se tiendra le samedi 10 juillet 2021, dans un complexe hôtelier de la capitale économique, en présence de d’autres lauréats et des autorités politiques et administratives.

 

Franck_K contact@operanewshub.com