Littérature : L’autre langage des véhicules sur les routes

News Hub Creator

Comme des unités mobiles d’enseignement, des véhicules présentent souvent de gigantesques « tableaux » sur nos routes, lors des voyages ou à l'occasion de simples déplacements dans nos quartiers.

Images, fresques, portraits d’artistes, de stars de musique, de cinéma ou de football, portraits d’hommes politiques ou de simples inconnus, rivalisent en tous endroits sur ces véhicules.

Il en va ainsi des pensées d’illustres hommes dont souvent des paroles fortes du premier Président ivoirien Félix Houphouët-Boigny, comme « La paix n’est pas un vain mot, c’est un comportement. »

On y retrouve aussi de simples boutades populaires : « Nul ne sait l’avenir. » …

Mais, que de fautes qui semblent pourtant admises dans cette « école des routes » !

Ici, sur un « tableau » à l’arrière d’un long véhicule, un autre n’ecrivait-il pas « le sin Coran » ( Attention, ne lisez pas en Anglais !)

Là, un autre d’écrire « Merci Partron » (notre photo).

Toutes ces fautes, à tel point qu’on arrive à se demander qui en fixe les règles d’écriture hors norme lexicale.

Nul ne semble d’ailleurs s’en soucier, s’en préoccuper. Et ces fautes répétitives ( comme la pédagogie) sillonnent les routes en rase campagne, les rues des quartiers en milieu urbain. Inconsciemment, une autre norme d’écriture s’installe, inspirant une jeunesse scolaire déjà en mal de repère littéraire.

Pourtant, ces véhicules qui « répandent » ces fautes appartiennent à de grands groupes organisés comme les syndicats ou de grandes sociétés commerciales qu’on peut aisément interpeller sur cet état de fait.

Parce que, en matière d’éducation, tout est source d’enseignement. Et cet aspect qui passe presque inaperçu est est une mauvaise pratique, une ivraie semée dans la moisson.

Peut-être, dira-t-on, les défis et les enjeux des réformes de l’enseignement sont plus nombreux dans les écoles, dans les écoles que sur ces « tableaux mobiles. » Et que j’en ajoute aux problèmes existants.

En somme, que je cherche la petite bête ici. Je ne le pense pas.


Constant Minangoy

News Hub Creator operanews-external@opera.com

Home -> Country