Violences intercommunautaires: la police fait du porte-à-porte pour sensibiliser les populations

Negrowski

Violences intercommunautaires: la police fait du porte-à-porte pour sensibiliser 

Encore sous le choc après le terrible épisode d’hier, mercredi 19 mai 2021, qui a vu des affrontements sanglants entre ivoiriens et la communauté nigérienne à Abobo Anador et d’autres communes à la suite de vidéos mal interprétées, la Côte d’Ivoire se remet peu à peu et tente de tourner cette page triste rapidement.


Tout est parti de « Fake News » partagés sur Facebook dans lesquels on voit sur une vidéo des hommes battus. Prétextant qu’il s’agissait d’ivoiriens battus au Niger (ce qui n’est pas le cas), des gens s’en sont pris à des ressortissants de ce pays à Abobo. 


L’intervention efficace de la police a permis de remettre les choses en ordre et le calme est revenu dans la nuit dans l’une des communes les plus cosmopolites du pays. Le travail de communication de la police est à saluer durant ces incidents. Elle a tenu à démentir les fausses rumeurs et à maîtriser la tension à travers divers communiqués précis et objectifs. 


Au lendemain de ces événements immoraux condamnés par tous, la Police Nationale continue dans son projet d’apaisement et de retour au calme définitif. Pour ce faire, des agents de la police se sont déployés dans certaines communes d’Abidjan, notamment à Marcory, pour sensibiliser les populations et les inviter à s’éloigner au maximum des actes violents. 

On peut notamment lire sur la page de la Police Nationale les mots suivants: « Dans le cadre de la cohésion sociale, les agents du Commissariat du 26eme Arrondissement de Marcory Alliodan ont organisé une tournée de sensibilisation suites aux rumeurs de violences qu’auraient subi les Ivoiriens au Niger. Cette tournée a eu lieu dans les quartiers où résident majoritairement les communautés Nigeriennes. Au cours de cette tournée, lesdits agents ont rassuré ladite communauté tout en exhortant chaque partie à la cohésion sociale. Par ailleurs, tout fauteur de troubles fera l’objet de poursuite judiciaire. »

A bon entendeur...


Abonnez-vous pour plus de contenus !

Negrowski contact@operanewshub.com

Opera News Olist