Il n'y a pas que les interdits et obligations, les enseignants ont également des droits, les voici

LIVOIRIEN-3.0

Tout le monde plus ou moins connaît les interdits et obligations de l'enseignant en Côte d'Ivoire. Face à ces interdits, certains perçoivent l'enseignant comme dépouillé de tous ces droits et à la merci de l'élève qui a tous les privilèges. Mais l'enseignement, à l'image des autres fonctionnaires ivoiriens a des droits, pour ceux qui ne les connaissaient pas jusque là, voici une liste de 9 droits de l'enseignant à découvrir ou à re-découvrir.

1- La liberté d'aller et venir

L’enseignant a le choix du lieu de sa résidence, pourvu qu’il arrive à l’heure dans l’établissement scolaire où il exerce sa fonction enseignante.

2-Liberté de vie privée.


La vie privée de l’enseignant ne regarde que lui. Cependant, cette vie ne doit en aucun cas avoir une influence négative sur sa fonction enseignante.

3- commerce et industrie.


L’enseignant ne peut exercer une activité lucrative que dans le cas prévu par la loi, c'est-à-dire des activités en rapport avec sa fonction.

Exemple :

- la vente de manuels scolaires agréés ;

- l’enseignement dans le privé après l’accord du Chef d’établissement et du Directeur Régional de l’Education Nationale, mais avec un maximum de six (06) heures pour les Professeurs de Lycée et un maximum de huit (08) heures pour ceux de Collège.

4-Liberté d'opinion


L’enseignant a droit à une liberté d’opinion politique, religieuse et philosophique. Cependant, cette liberté d’opinion ne peut s’exercer sur le lieu du service. Les enseignants qui exercent des fonctions d’autorité n’ont pas d’opinion personnelle, car leur seule opinion, dans le cadre de leurs fonctions, doit être celle du gouvernement.

Exemple : les Adjoints aux Chefs d’établissement, les Directeurs des Etudes, les Chefs d’établissements, les Directeurs Départementaux, les Directeurs Régionaux…

5-Liberté de réunion


Les Enseignants ont la possibilité de se réunir au sein de l’établissement scolaire où ils exercent. Cependant cette réunion ne doit se tenir qu’après l’accord du Chef d’établissement suite à une demande écrite.

6-Droit syndical


Les Enseignants ont la possibilité de militer au sein d’un syndicat pour réclamer de meilleures conditions de travail, tout en respectant les procédures syndicales.

7-Droit de grève


Les Enseignants ont un droit de grève, mais ils doivent suivre les étapes de la procédure syndicale qui prévoit un préavis de six (06) jours francs (jours de travail, c'est-à-dire ouvrables). Dans celui-ci, il doit être précisé : le lieu, la date et la durée de la grève. Dans ces conditions, un précompte est effectué sur le salaire des grévistes, mais cette action de grève ne doit avoir aucune incidence sur leur notation administrative.

8-Droit à la rémunération


L’enseignant a droit au salaire lorsqu’il a accompli correctement ses tâches pédagogiques et administratives qui lui sont assignées.

9-Droit aux congés


Après avoir assuré correctement le service, l’Enseignant a droit au congé annuel. Cependant, il est à signaler que les trois (03) mois de vacances ne sont pas un droit car, l’Enseignant peut être rappelé à tout moment durant cette période, s’il y a une nécessité de service.

J'espère que vous êtes maintenant situés sur les de l'enseignant !


LIV-3.0


Abonnez-vous, likez et partagez !

LIVOIRIEN-3.0 contact@operanewshub.com

Home -> Country