PSG : un jeune supporteur parisien propose sa mère à Léo Messi en échange de son maillot

News Hub Creator


Ce mardi fut historique pour Léo Messi et le PSG. En effet un jeune supporteur parisien tenait une pancarte avec cette inscription : Leo,give your shirt,I give you my mum. Littéralement, Léo, donne-moi ton maillot,je te donne ma mère. Cette photo a créé la sensation après la rencontre.

Les matchs se suivent et se ressemblent pour le PSG. Vainqueur du RB Leipzig 3-2 dans ce 3e match de la phase de groupes de Ligue des Champions, le club français a fourni l'essentiel : la victoire, celle qui assure de la première place de cette poule A, un point devant Manchester City . Dans le contenu, en revanche, on repassera, comme trop souvent avec ce PSG-là depuis le début de la saison. L'attaque de cet article conviendrait parfaitement aux performances de Leo Messi (34 ans). La star argentine a fini le match avec un doublé (son premier avec le PSG) au compteur, un premier but (67e) suite à une erreur d'Adams dont profitait Kylian Mbappé pour envoyer l'Argentin venir crucifier Gulasci en deux temps, un deuxième d'une panenka sur penalty (74e), suite à une faute provoquée par le champion du monde français. Messi doit encore trouver ses marques « ll est clair que Kylian et Leo, sans parler de leur talent, qui est évident. Collectivement, on n'a pas toujours trouvé la solution. Il est important d'avoir cette classe de joueurs pour que le PSG gagne des matchs», analysait Pochettino en conférence de presse. Deux buts, on pourrait se dire que la soirée fut belle sauf, qu'à part ça, le bilan du sextuple Ballon d'Or est bien maigre.

Longtemps, la Pulga a semblé à la peine dans ce match. Oh bien sûr, Messi revient d'une trêve internationale encore éprouvée avec l'Argentine et c'est globalement tout le PSG qui se cherche en ce moment. Statistiquement aussi, sa rencontre est loin d'être ridicule (53% de duels remportés, 7 dribbles réussis sur 10, 5 tirs dont 3 cadets) mais, dans le jeu, sa connexion avec ses autres partenaires est encore à parfaire. «Je vois beaucoup de belles choses, des choses qui s'améliorent, défendait Pochettino face à la presse après la rencontre. Avec le temps, tout ça ira beaucoup mieux. Le talent se trouve facilement. Avec Messi, Kylian ou aujourd'hui Julian (Draxler), la connexion est facile. L'équipe n'a pas brillé mais j'ai vu de belles choses.» Le retour de Neymar, absent pour blessure hier, ajoute encore Tun neu de flou nour ce PSG-là.

News Hub Creator operanews-external@opera.com

Home -> Country