Société/Mariage : Voici ce qu'il faut comprendre par le régime de séparation de biens

Assibena

Communauté de biens ou séparation de biens : quel régime faudrait - il choisir dans le mariage ? Le couple qui choisit la communauté de biens n'est forcément mieux uni que celui ayant choisi la séparation des biens, car le mariage n'est pas un simple fait de s'unir devant une autorité, c'est aussi un engagement, un contrat entre deux parties. Le choix du régime sous lequel le mariage se contracte, relève du libre arbitre et consensus du conjoint et de la conjointe.

En ce qui concerne le régime de séparation de biens dans un contrat de mariage, il est à retenir que ce choix matrimonial établit que chaque conjoint est responsable et propriétaire des biens acquis avant ou pendant la période vie du couple. Le conjoint ou la conjointe peut exercer tous les droits sur ses biens ; les vendre par exemple sans nécessairement demander l'avis de son ou sa partenaire.

Cette situation de séparation de biens ne devait pas poser d'amalgames en cas de rupture ou décès, vu que chacun est propriétaire et responsable de ses biens. Toutefois, s'il y a séparation, l'on fera appel à la notion de solidarité et responsabilité des deux ex-partenaires pour l'éducation et charges des enfants.

Ces régimes de mariage ont besoin d'être bien appréhendés par les uns et les autres car, dans bon nombre de situations, par exemple le décès de l'un des partenaires, l'on assiste souvent à des disputes entre le veuf ou la veuve et la belle famille sur les biens du couple. C'est pourquoi Il apparait fortement opportun de bien instruire les familles sur le régime de mariage adopté afin d'être à l'abri d'incidents en cas de situation devant conduire à un divorce ou même en cas de décès du conjoint ou de la conjointe.


As. B

Assibena contact@operanewshub.com