Législatives 2021 : Vincent Toh Bi lance un programme d'urgence

LeBiesson

Après les violences émaillées à l'occasion de l'élection présidentielle du 31 Octobre 2020 qui ont fait un lourd bilan, l'ex préfet d'Abidjan Vincent Toh BI IRIE ne veut plus revivre les violences électorales en Côte d'Ivoire. Il a lancé un programme d'urgence pour prévenir les probables violences électorales.

Avec son mouvement Aube Nouvelle, Vincent Toh BI IRIE a mis en place dans un post Facebook ce mercredi 10 février 2021, un programme d'urgence pour accompagner les candidats dans le cadre des élections législatives du 06 Mars 2021. Selon l'ex préfet d'Abidjan, « il ne faut pas que les élections législatives qui viennent soient une autre opportunité de violences dans nos communautés.»

Ce programme d'urgence s'articule autour de trois points :

1- la sensibilisation des populations sur les élections législatives à travers les vidéos, les panels de réflexion.

2- la formation des candidats, des candidats qui ne maîtrisent pas les règles du jeu ou qui ne sont pas habitués à ce type de compétition électorale peuvent constituer des problèmes et devenir des facteurs de violences par des comportements inappropriés.

3-la veille des conflits ; des équipes seront constituées dans toutes les circonscriptions électorales pour effectuer le monitoring de la violence.

Selon Vincent Toh BI, les citoyens qui le désirent peuvent les rejoindre pour participer à cette initiative citoyenne de paix et de prévention de la violence dans leurs villes ou au niveau national. Il faut noter que ces élections législatives s'annoncent rudes dans certaines localités. Une sensibilisation des candidats sur la non violence est salutaire.

LeBiesson

LeBiesson operanews-external@opera.com