"Au cas où il échoue" ou "Au cas où il échouerait"? Découvrez la bonne formulation

Yves_Martial

Vous avez sûrement déjà entendu bien de personnes s’exprimer en disant « Au cas où il pleut, n’oublie pas d’enlever les habits sur la corde ». Nous voudrions juste soulever que le temps du verbe qui est utilisé ici pour accompagner « au cas où » est totalement incorrect. Suivez plutôt.

La plupart des utilisateurs de la langue française qui associent l’indicatif et le subjonctif à la locution conjonctive « au cas où » sont sûrement nostalgiques des locutions vieillies « au cas que » ou « en cas que » qui, elles, admettaient notamment le subjonctif.

En effet, lorsque vous employez « au cas où », assurez-vous que cela soit suivi d’un verbe conjugué uniquement au conditionnel. Ainsi, on peut dire par exemple « Je sors avec mon parapluie au cas où la pluie se présenterait ». Vous remarquerez ici que le verbe « se présenter » a été conjugué au conditionnel présent suite à l’utilisation de la locution « au cas où ».

Je vous exhorte donc à ne plus faire cette erreur qui consiste à utiliser l’indicatif ou le subjonctif après « au cas où ». Toutefois, au cas où des doutes subsisteraient encore chez vous malgré cette précision, n’hésitez pas à laisser vos préoccupations en commentaires auxquels je me ferai le plaisir de répondre.

Yves_Martial

Yves_Martial contact@operanewshub.com