Côte d'Ivoire : il n'y a plus de "vie scolaire" dans nos établissements secondaires

yakouser

L'école est une institution. Elle forme, elle instruit les plus jeunes. Cette formation est pluridisciplinaire. En plus des matières traditionnelles que nous connaissons, l'école forme aussi à la vie. C'est dans ce contexte que dans le jargon des établissements secondaires on parle de "vie scolaire". La vie scolaire s'occupe de tout ce qui est extrascolaire: l'activité coopérative, les clubs et associations, brefs ce qui ne relève pas des cours enseignés.

Aujourd'hui, le constat est que dans les établissements les clubs d'anglais, d'allemand, de santé, de sport... n'existent plus que de noms.

A quoi cela est dû ?

L'absence de personnel suffisant pour l'encadrement de ces activités en est une cause. La technologie avec des "phénomènes" tels que Facebook, WhatsApp et autres occupent trop les élèves. Aussi, l'absence de motivation de la part des dirigeants des établissements est une cause.

Quelle est la conséquence de cette absence de vie scolaire ?

La première conséquence est que l'école devient un lieu de stress extrême pour les élèves. L'activité des clubs et autres associations en réalité forme les élèves. Mais eux (les élèves) voient cela comme de la distraction. Et l'absence de distraction coince les élèves. Comme conséquence, il y a un étouffement des talents des élèves qui peuvent ne pas être bons dans les matières traditionnelles mais peuvent avoir d'autres aptitudes qu'ils ne peuvent exprimer.

Et aussi la violence en milieu scolaire qui n'est pour les élèves qu'une façon de se défouler.

Vivement que la nouvelle Ministre traite cet autre pan des plaies de l'école ivoirienne.

yakouser contact@operanewshub.com

Opera News Olist