Ghana : une balle perdue tue un garçon lors des célébrations de la tabaski

Angeyeo12

Un jeune garçon qui a été transporté d’urgence à l’hôpital gouvernemental de Manhyia après avoir été touché par une balle perdue à Aboabo dans la municipalité d’Asokore Mampong de la région d’Ashanti, au Ghana a été confirmé mort.

Abdul-Gafar Kassim, âgé de 16 ans a été confirmé mort à l’hôpital gouvernemental de Manhyia.

Une autre personne blessée par balle est également admise dans le même hôpital. 

Selon un rapport de Citi News, la famille du garçon, qui s’était réunie à l’hôpital pour récupérer sa dépouille, a été dévastée par sa mort subite. 

"Nous venons de voir le cadavre lorsque nous sommes arrivés ici [l’hôpital]. Nous ne voulons pas que le corps perde du temps à la morgue, c’est pourquoi nous sommes ici."

 L’oncle du défunt, Sulemana Umar, a confirmé le décès de son neveu à Citi News.

 Le défunt a été touché par une balle perdue après qu’un groupe de jeunes armés de la région ont brandi leurs armes et tiré des coups de feu dans le cadre des festivités de la Tabaski.

L’incident s’est produit peu de temps après les prières de l’Aïd le mardi 20 juillet 2021.

Pendant ce temps, la police a ouvert des enquêtes sur les fusillades.

 Ils sont également à la recherche des suspects, actuellement en fuite.

La police a en outre renforcé sa présence en patrouillant dans diverses communautés de la municipalité d’Asokore Mampong à la suite de l’incident.

Angeyeo12 operanews-external@opera.com