Samuel Eto’o réagit aux critiques liées à la CAN : "je ne peux qu’accepter les mesures de la CAF"

News Hub Creator

Samuel Eto’o était en visioconférence pour le compte de la chaîne Canal+ Sport 1 ce mardi après-midi pour réagir aux critiques liées à la CAN et au match qui a opposé le Cameroun et les Comores ce lundi.

La Coupe d’Afrique des Nations a entamé sa phase à élimination directe ce dimanche 23 janvier 2022. Les matchs ont livré beaucoup de spectacle sur le terrain mais en dehors des stades, les critiques adressées au Cameroun, pays organisateur, et à la CAF se multiplient. En effet, lors du match entre le Cameroun et les Comores, les comoriens ont disputé la rencontre sans gardien de métier malgré le test Covid négatif d’Ali Ahmada le lundi matin. La faute au règlement de la CAF concernant les cas de Covid-19 qui a été modifié le dimanche, à un jour du match. Contrairement à ce qui se faisait au début (2 jours d’isolement après un test négatif), l’instance du football africain impose désormais une quarantaine de 5 jours pour tout joueur testé négatif pendant la compétition afin de pouvoir réaliser des tests cardiovasculaires.


Invité à réagir sur ce nouveau règlement et sur le fait que les Comores ait joué avec un réel handicap, Samuel Eto’o, le nouveau président de la Fédération Camerounaise de Football, était en direct sur la chaîne Canal+Sport 1 dans l’après-midi de ce mardi pour le compte de l’émission "Jour de CAN". L’ancien joueur de la sélection Camerounaise estime que les décisions viennent de la Confédération Africaine de Football et qu’il ne peut donc pas les contester. « Je ne peux qu'accepter les mesures prises par le président de la CAF car c'est le minimum que l'instance pouvait faire », a déclaré Samuel Eto’o.

Voici la position du nouvel homme fort de la Fédération Camerounaise de Football.


Cliquez sur suivre pour ne rien rater…

News Hub Creator operanews-external@opera.com

Home -> Country