Les 4 caractéristiques de la relation entre FIFA et l'Afrique

Lamoociss05

4 caractéristiques de la relation entre la FIFA et l’Afrique

Le Président de la FIFA Gianni Infantino voue depuis quelques mois une attention très particulière au continent africain en s’y rendant souvent. Ce qui a suscité un questionnement chez quelques individus au sujet de la véritable raison qui entraîne celui-ci à venir y réaliser tant de services. Découvrez dans cet article les réelles motivations qui ont valu toutes ces grandes réalisations pour l’Afrique.

L’augmentation des allocations aux fédérations

Le Président de la FIFA s’est fixé des objectifs depuis son accession à la tête de la grande organisation en 2016 qu’il se doit d’atteindre. C’est pour cette raison qu’il a en premier lieu accordé à toutes les fédérations de football de la FIFA la somme de 1,5 million de dollars par an, qui est cinq fois plus grande que la précédente. 

La volonté de partenariat avec l’Afrique

La FIFA veut aussi participer au développement du football africain et le voir atteindre les plus hauts sommets. Il compte donc sur le réseau de bureaux régionaux mis en place sur le continent, pour faciliter la collaboration avec les fédérations membres.

Le développement du football en Afrique

Gianni Infantino a même entamé une tournée en Afrique pour montrer encore plus son engagement à soutenir les associations membres dans la mise en place d’infrastructures, de compétitions, de projets de développement et d’éducation. D’ailleurs, l’un des faits marquants de son parcours a été l’inauguration d’un bureau de développement régional en République du Congo et au Rwanda.

Une meilleure présence des nations africaines en Coupe du Monde

Alors que les autorités du football continental défendent depuis longtemps l’idée d’une augmentation du nombre d‘équipes africaines à la Coupe du monde de football, Gianni Infantino a répondu favorablement à leur demande. La FIFA a donc augmenté le nombre d’équipes nationales africaines éligibles pour se qualifier pour la Coupe du monde de la FIFA en 2026 qui passent de cinq à neuf, ou même dix.

Lamoociss05 operanews-external@opera.com