Des ex-militants du PPA-CI chez Simone Gbagbo / Damana réagit : "notre adversaire s'appelle Ouattara"

News Hub Creator

© Photo DR, archives


Simone Ehivet Gbagbo, l'ex-première Dame ivoirienne, ne rejoindra pas, comme souhaité, Laurent Gbagbo et son nouveau parti, le Parti des Peuples Africains (PPA-CI). La native de Moossou a clarifié sa position lors d'une rencontre avec d'anciens cadres et militants de l'ex-FPI-GOR. Elle l'a fait savoir ce samedi 22 janvier 2022, à sa résidence sise à la Riviera-golf. Ces anciens cadres et militants du FPI-GOR, étaient venus lui prêter allégeance. Devant ses visiteurs la présidente d'honneur du Mouvement Générations Capables (MGC), a invité l’ensemble des Ivoiriens à la rejoindre au sein de cet instrument politique qui sera utilisé pour promouvoir les valeurs nécessaires à la transformation des mentalités, en vue de l’éclosion d’une nouvelle Côte d’Ivoire transformée "qualitativement".

En conférence de presse dans le cadres des 100 jours du PPA-CI, ce jeudi 27 janvier 2022, à Cocody, Damana Adia Pickass a été emmené à réagir sur cette question. Sa réponse n'a pas tardé et le secrétaire général du parti de Laurent Gbagbo s'est voulu claire. Pour lui, ce fait n'est pas important. D'ailleurs, il estime que l'adversaire du PPA-CI, c'est le parti au pouvoir, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP). Ce n'est vraiment pas important. Notre adversaire s'appelle le RHDP, s'appelle Alassane Ouattara. Et c'est sur lui que nous sommes focus. On n'a pas d'autres adversaires que le régime en place. Et c'est le régime en place qui nous préoccupe. C'est tout », a-t-il répondu.


Yannick_LAHOUA

News Hub Creator operanews-external@opera.com

Home -> Country