Le golfeur le plus chanceux au monde

WizK.Points

James Hubert Kingston est un golfeur professionnel sud-africain ; et en 2013, il a participé au tournoi d’Alfred Dunhill Championship, qui se déroule justement en Afrique du Sud, et qui est très suivi dans le pays.

Veuillez cliquer sur ce lien pour voir la vidéo : https://youtu.be/4KbGbLOQ4mk

Fort de ses précédentes victoires dans différents tournois, James Kingston tient à réaliser une bonne performance dans ce tournoi local. James a des qualités de golfeur certaines ; il est endurant et technique, et il est aussi prodigieusement chanceux.

James Kingston a réussi l’exploit hautement improbable de réaliser un superbe trou-en-un, devant les spectateurs ébahis. Les trou-en-un sont extrêmement rares ; pour ceux qui ne le savent pas, c’est tout simplement un coup grâce auquel on réussit à mettre la balle dans le trou en une seule tentative.

De récompenses pour l’un des moments les plus rares en sport

Cet exploit est si peu commun que les organisateurs de tournois offrent parfois des sommes faramineuses à celui qui réussirait à en réaliser. On lui offre une nouvelle voiture de luxe, de cadeaux nombreux et des chèques pouvant atteindre les 4 millions de dollars.

Bien sûr, ces récompenses sont énormes et les organisateurs sont bien aidés par les assurances d’indemnisation des prix. D’après les probabilités calculées par ces services d’assurance, James Kingston avait une chance contre 2500 de réaliser ce trou-en-un. Un golfeur moyen aurait, quant à lui, une chance contre 12 500.

James Kingston a donc tiré le gros lot, un peu aidé par un arbre qui a dévié la trajectoire de la balle, certes, mais il a tout de même réussi à faire ce que tout golfeur professionnel rêve de faire au moins une fois dans sa vie.

Mais pour James Kingston, ce sera le seul coup d’éclat, puisqu’il ne réussira pas à remporter le tournoi ; c’est son homologue Carl Schwartzel qui a gagné cette édition. Celui-ci d’ailleurs n’est pas ce qu’on nomme un vainqueur surprise. Titré en 2012, en 2013, en 2015, et occupant la 7ème place du top 10 mondial, Schwartzel est un golfeur de premier plan.

Mais James Kingston se sait capable de mieux, et les prochains tournois seront peut-être pour lui l’occasion de faire meilleure figure !

Merci de vous abonner et de partager !

WizK.Points operanews-external@opera.com