Burkina Faso/ Manifestation contre la restriction de Facebook, la police gaze pour disperser

News Hub Creator

Une coalition d’organisations de la société civile de Bobo-Dioulasso avait annoncé pour ce 22 janvier 2022, “une marche de protestation contre la restriction de Facebook et la coupure intempestive de l'internet mobile” . Malgre l'interdiction de ce rassemblement, des dizaines de manifestants étaient dans les rues avant d'être dispersés par la police.



Plusieurs dizaines de manifestants ont investi les rues de Ouagadougou ce samedi matin malgré comme annoncé la veille par la mairie de l’interdiction de manifester de et le filtrage de plusieurs rues de la capitale ce samedi 22 janvier. « L’accès à, au moins sept rues de Ouagadougou sera interdite et soumise à un filtrage ( un contrôle minutieux) pour la journée du 22 janvier 2022 » affirme le maire dans un communiqué hier vendredi soir.

En effet, selon la note « Le Directeur régional de la police du Centre, le Commandant de la gendarmerie départementale du Kadiogo et le Directeur générale de la police municipale de Ouagadougou sont chargés chacun en ce qui le concerne de l’application du présent (...) ».

La police a été déployée pour disperser les manifestants par des jets de gaz lacrymogènes et débarrasser les rues des barricades qui avaient été érigées.

Par ailleurs, est annoncé l'incendie d’un bâtiment au grand marché de Ouagadougou. Lequel serait causé par les projectiles utilisés par les forces de sécurité pour disperser les manifestants, selon plusieurs d'entre eux interrogés par Radio Oméga un média burkinabé.


C.Y

News Hub Creator operanews-external@opera.com

Home -> Country