Laurent Gbagbo à propos de son arrestation : " Je suis un adversaire gênant qu'il fallait écarter"

Vision_feminine

Le Président Laurent Gbagbo depuis Mama : " Je suis un adversaire gênant qu'il fallait écarter"

De retour en Côte d'Ivoire le jeudi 17 juin 2021, l'ancien Président ivoirien, Laurent Gbagbo, était dans son village natal Mama depuis le dimanche 27 juin dernier, où il s'est entretenu avec ses parents et partisans, après dix années d'absence. Pendant son intervention, le Woody de Mama a évoqué les raisons de son arrestation en avril 2011. Pour lui, s'était un moyen pour ses opposants d'écarter du jeu politique un adversaire gênant qu'il est.

<< C'est en janvier 2019 que les deux juges de la CPI sur les trois ont trouvé l'accusation très faible. Ils ont donc décidé de m'acquitter. 

Je fais peut-être tout mais je ne suis pas un assassin. Oui on peut tout me reprocher mais on ne peut jamais m'accuser de crimes. Que vais-je faire avec des crimes ? Même les blancs qui ne connaissent nos petites querelles du pays se sont eux-mêmes rendus compte que je ne suis pas un criminel. Je suis tout simplement un adversaire gênant qu'il fallait écarter >>, a-t-il fait savoir.

De retour au bercail, Laurent Gbagbo compte certainement reprendre les choses en main sur le terrain politique. Vue sa popularité, laquelle ces 10 années d'absence au pays n'ont pu impacter, il se peut qu'il soit toujours cet adversaire si gênant pour ses opposants politiques. Car bien que le Woody de Mama ait été un tout petit peu déséquilibré par toutes ces années d'incarcération, il ne compte pas baisser les bras dans sa lutte.

Source : Média Prime Mag (Facebook)

LVF



Vision_feminine contact@operanewshub.com

Opera News Olist
Home -> Country