Lutte contre la corruption et la fraude / Un partisan de Soro salue et encourage le PM Achi Patrick

Bassira

En politique, reconnaître et saluer une action posé par un adversaire avec lequel on ne partage pas le même, mais allant dans sens du bonheur des populations, participe au renforcement à la démocratie.

Cette réalité s'apparente à l'encouragement et les félicitations que vient d'adresser, El Hadj Mamadou Traoré, un des fidèles collaborateurs de l'ancien Président de l'Assemblée Nationale (PAN), Guillaume Soro à l'endroit de l'actuel Premier Ministre, Achi Patrick.

En effet sur sa page Facebook "El Hadj Mamadou Traoré", le Conseiller Spécial de Guillaume Soro, a laissé ce jeudi 27 Mai 2021, un message pour saluer l'engagement du PM dans la lutte contre la corruption et la fraude aux examens et concours organisés dans le pays.

Pour commencer son poste, voici les mots évocateurs pour saluer l'action du PM :

<<Quand c'est bon il faut le dire>>

Avant de poursuivre en disant que si information liée à l'engagement du Premier Ministre, Achi Patrick, est avérée, il salura avec beaucoup d'énergie cette action qu'on lui prête. 

<< Côte d'Ivoire : Achi Patrick s'attaque au dossier sensible de la corruption aux examens et concours.>>


Selon le partisan de Soro, alors qu'il était dirigeait l'INFS, il a été combattu par le cabinet du Ministre de tutelle et des parents des candidats, lorsqu'il a fait de la lutte contre la fraude aux concours d'entrée au sein de cet établissement mon cheval de bataille.

Pour tenir tête, il a dû résister devant des offres.

Ainsi dit-il, avec beaucoup d'amertume que cela lui a coûté son poste :

<< (....). J'ai refusé l'offre de tous les parents de candidats qui sont venus me proposer de l'argent pour faire admettre leurs enfants au concours. 

J'ai également refusé l'offre de certains députés et de responsables du RDR qui m'ont proposé des cas afin que je fasse admettre ces derniers. 

Malheureusement dans ce combat, j'étais seul. Jen'avais pas le soutien du Cabinet. Et pour cela, en partie ,j'ai été limogé.>> 

C'est pourquoi, il lance ce message d'encouragement au Premier Ministre :

<< J'encourage le Chef du gouvernement à engager ce combat contre la fraude aux concours de la Fonction Publique. 

Quand c'est bon,il faut le dire même si je suis un opposant au régime.>>

Et de conclure que cela aux enfants de pauvres d'avoir la chance d'être admis aux concours. 

Bassira.

Bassira contact@operanewshub.com