Congrès constitutif du parti de Gbagbo : comme un air de début de confusion qui s’installe !

ThéodoreKoffiSinzé

Le Pr Assoua Adou, l’ex-Secrétaire général de l’ex-branche du Front populaire ivoirien (Fpi) a dû produire un démentit, hier, mercredi 25 août 2021. Un document d’orientation du prochain congrès du parti de Laurent Gbagbo qui sera créé en semaine prochaine aurait fuité.Le Président doit veiller au grain (Photo Web) 

Le document abondamment relayé sur les réseaux sociaux aurait été mis à la disposition des membres des différentes structures qui œuvraient actuellement à la préparation dudit congrès. Il y serait mentionné un certain nombre de cadres pour présider ces structures. Il s’agit notamment de Simone Ehivet Gbagbo 2e vice-présidente du Fpi-Gor qui aurait été choisi par son époux pour présider un certain Comité scientifique, avec pour rapporteurs l’ancien ministre Lia Bi Douayoua et le Pr Bohui Hilaire.

Bien de partisans de l’ex-Chef d’Etat en était encore à se féliciter de ce modus vivendi politique salutaire entre Lui et son épouse, malgré la procédure de divorce qui court et que d’aucuns craignaient, à juste titre, d’éventuelles répercussions politiques dommageables sur les nouvelles ambitions du fondateur du Fpi.

L’on en était-là quand le cabinet de l’ex-Première dame a fait un premier démenti, s’inscrivant en faux contre l’information qui circule sur l’Internet. Le Doc Assoua Adou est venu enfoncer le clou, avec sa mise au point du 25 août 2021 qui indique qu’aucune organisation de ce type n’a pas encore été mise en place. Il précise que « le Président Laurent Gbagbo entouré de ses collaborateurs de ses collaborateurs, travaille actuellement à la mise en place d’un comité qui sera chargé de lui faire des propositions en vue de l’organisation dudit congrès ».

D’accord, il y a eu ce démentit du Dr Assoua Adou et celui du cabinet privé de Simone Gbagbo, mais d’où vient provient le document qui circule sur les réseaux sociaux et à quelles fins ? Il est vrai qu’il y a eu coup sur coup ces deux démentis. N’empêche ! Tout ceci donne un air de confusion et de désordre qui pourraient jeter le trouble chez bien de militants, à la veille d’une nouvelle orientation si important.

Théodore Sinzé  

 

 

ThéodoreKoffiSinzé operanews-external@opera.com