Football/ Man united : avec l'arrivée de Varane, l'heure des interrogations pour Éric Bailly ?

GALLETRICHARD


Par Richard Gallet

Le défenseur français Raphaël Varane sur la Manche, chez les Reds Devils est annoncé en grandes pompes. Une arrivée qui laisse planer le doute sur l'avenir de l'ivoirien Éric Bailly ?  


Certainement que la nouvelle de la signature du futur ex-madrilène et défenseur central, à Manchester United, Raphaël Varane, lui est parvenue dans sa retraite olympique de Yokohama avec les éléphants. Éric Bertrand Bailly devra désormais composer avec la présence de Raphaël Varane au sein de l'effectif des rouges et noirs. Manchester United a annoncé avoir trouvé un accord avec les Mérengués pour le transfert de l'ex-madrilène. Le montant avoisinerait les 50 millions d'Euros pour quatre saisons. Une nouvelle qui réjouit Ole Gunnar Solskjaer mais recouvre d'un gros nuage l'avenir du défenseur ivoirien Éric Bailly. 


Avec cette arrivée, l'effectif de la défense mancunienne passe désormais à dix avec cinq défenseurs centraux. De l'avis de certains observateurs, le duo Varane-Maguire aurait la faveur du coach. Un duo qui vaut à lui-seul 130 Millions d'Euros. Quid de Bailly.  


Le temps des incertitudes ? 


Contrairement à Bailly, l'arrivée de Varane émane de la volonté de Ole Gunnar. Dans un tweet, le compte du club avoue que l'arrivée du français représenterait une menace potentielle pour Bailly avec pour conséquence de réduire son temps de jeu. Le joueur qui avait menacé de partir si on ne lui offrait pas assez de temps de jeu la saison dernière osera-t-il franchir le cap cette fois-ci ? Quel va-t-il décider ? Autour du joueur, on n'exclut pas un possible transfert au mercato d'hiver révèle le compte mancunien. Su coté de la Roma, Mourinho continue de faire des appels de pieds au joueur de 27 ans. Arrivé en Juillet 2016 par la seule volonté de celui-ci qui avait déclaré vouloir faire de Bailly le Raphaël Varane des reds devils, Éric Bailly est à la croisée du chemin ? Ironie du sort.

Parti pour défier ?

Après 5 saisons contrastées, et sanctionnées par de nombreuses blessures, l'ivoirien avait signé contre toute attente un nouveau bail de 3 ans avec les Reds Devils le liant jusqu'en 2024. Avec une option pour une année supplémentaire. Alors que bien de rumeurs l'envoyaient à l'Inter de Milan, le champion d’Afrique 2015 a affirmé sa profession de foi en Ole Gunnar Solskjaer, son coach et le club dans lequel il compte s'inscrire dans la durée.

 " Le nouveau contrat montre que le groupe a confiance en moi - l'entraîneur, le personnel et les joueurs. Pour moi, c'est très important. Et c'est pourquoi j'ai pris cette décision de rester au club. Maintenant, c'est ma cinquième saison et j'espère rester ici longtemps" avait-il clamé. 

Dans l'entourage du joueur, on ne cache pas que Bailly n'a pas peur de la concurrence. On le dit même haut. " Pourvu qu'on lui laisse sa chance et qu'on mette tout le monde au même pied d'égalité, Bailly est prêt à batailler pour mériter sa place. Il s'attend à une concurrence loyale avec ses potentiels rivaux" , assure un de ses proches. Mais on s'exclut pas un possible départ au mercato d'hiver si la situation venait à perdurer sans aucune réelle volonté d'équilibrer les choses.

Éric Bailly sait que rien ne lui sera offert sur un plateau en or et qu'il devra gagner sa place. Cette assurance lui aurait été donné par le manageur norvégien

"Cette décision est quelque chose à laquelle je n'ai pas eu à réfléchir, j' aime ce club. Un nouveau contrat est comme un nouveau défi et je suis prêt pour cela", avait-il déclaré en Mai dernier lors de la signature de son contrat. 

Le défenseur central au Japon actuellement avec la sélection olympique de la Côte d'ivoire et auteur de très bonnes performances a envoyé un signal fort à son coach pour dire qu'il faudra compter avec lui. 


Like et laisse un commentaire. 

GALLETRICHARD operanews-external@opera.com