Distinction : Alpha Blondy et Toumani Diabaté honorés !

News Hub Creator

Le «Prix Jérusalem». Un acte de reconnaissance pour la trajectoire et l’engagement de certaines personnalités et acteurs de renom de la société Ivoirienne dans divers domaines comme les arts, la science et technologie, les religions, la fonction publique, les sports, la santé, etc.

Traditionnellement, il a été initié en Israël avant même la création de l'État et au fil des années, ce prix a été décerné à des personnes remarquables dans différents domaines :

L’Ambassadeur d’Israël, Leo Vinovezky, l’a instauré en Côte d’Ivoire. Il a remis, le 19 de mai, cette distinction,  au maître de la Kora, Toumani Diabaté, natif du Mali puis à la mégastar internationale du reggae Alpha Blondy, de son vrai nom,  Seydou Koné   le 9 juin.  C’était à l’occasion des deux cérémonies organisées à cet effet à sa Résidence.

Le diplomate avant d’attribuer cette distinction, a exprimé sa reconnaissance et celle d’Israël aux bénéficiaires du prix.

Le Prix Jérusalem exprime également le dialogue fluide et étroit entre les lauréats et Israël et le lien spécial construit avec l'Ambassade.

 Dr Toumani Diabaté, le grand Maître de la KORA, acclamé de partout : Grammy award, Ambassadeur de l’Onusida pour le monde, Docteur honoris causa de la prestigieuse École (SOAS),  Chevalier de l’ordre National du Mali, Chevalier de l’ordre Rio Branco du Brésil, Chevalier des arts et lettre de France et maintenant bénéficaire du Prix Jérusalem.

Lors de la cérémonie, il a expliqué son engagement envers l'environnement, la musique et la jeune génération d'artistes.

 Alpha Blondy, la mega star du reggae, son charisme naturel, son engagement politique et sa ferveur sur scène lui valent une reconnaissance internationale depuis 30 ans. Lors de la cérémonie, il a expliqué les circonstances lors de l'écriture de la célèbre chanson Jérusalem.

Les deux, à travers un véritable message de liberté et de créativité, encouragent les jeunes à être ouverts et positifs, bienveillants et constructifs.

L’ambassadeur a relevé le rôle prépondérant qu’ils jouent dans le lien entre les différents peuples. ‘’ce sont des ponts entre les peuples et les religions’’, les a –t-il qualifiés.

 Il a ajouté que ‘’quand on rencontre des gens comme Toumani Diabaté et Alpha Blondy, on est vraiment optimiste quant à l'avenir de l'humanité’’.

En d'autres termes, le Prix Jérusalem, est une tradition lancée par cette ambassade depuis 2019, destinée à souligner la contribution de personnalités et de dirigeants, qui donnent un impact fort à travers leurs actes et leurs valeurs.

 Lors de la remise de ce prix, les artistes Lerie Sankofa (Djembé et voix, Côte d'Ivoire) et Monica Manaker (Guitare et voix, Israël) et aussi Bala Diabaté (Kora) ont joint l’utile à l’agréable à travers une prestation musicale devant le parterre de personnalités venu assister à l’évènement.

L'ambassadeur espère accueillir bientôt Alpha Blondy et Toumani Diabaté  lors d'un concert en Israël.

 

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country