Législatives 2021 apaisées à Songon-Dagbé, la chefferie fait sien le combat

goorémichel

( Nangui Koutouan Thomas Magès,Chef de village de Songon-dagbé,ce samedi matin à l'accomplissement de son devoir civique : Photo Operanews )


La phase ultime du scrutin législatif qu'est le vote s'est déroulée ,ce samedi 6 mars 2021 sur toute l'étendue du territoire national.Ce sont au total 1200 candidats qui sont en lice pour la conquête des 255 sièges à l'hémicycle ivoirien pour cette année.Les échéances électorales en côte d'ivoire depuis deux décennies suscitent des inquiétudes du fait des crises postelectorales qui en découlent parfois.


Et à Songon-dagbé, village issu de la commune de Songon, où la bataille se joue entre le ministre-gouverneur Robert Beugré Mambé, candidat du Rhdp et Éric Nkoumo Mobio, Député sortant et porte-étendard de la liste commune PDCI-EDS,la chefferie dudit village dirigée par Nangui Koutouan Thomas Magès s'est donné pour pari de relever le défi des élections apaisées.


<< Voter est un devoir civique et en tant que citoyen ,je suis venu , à l'instar de tous les ivoiriens, accomplir ce devoir qui engage la nation. Si les élections sont d'abord un jeu ,il est regrettable que depuis quelques décennies , dans notre pays,les compétitions Électorales donnent parfois cours à des crises


Toute chose qu'à Songon-dagbe ,nous avons décidé de combattre avec la dernière énergie à travers une campagne de sensibilisation de nos populations à un scrutin apaisé.En tout cas, à Songon-dagbé ,la crise postelectorale n'aura pas cours .>>,a assuré ,le premier mandant traditionnel du village de Songon-dagbé, Nangui Koutouan Magès, ce samedi matin, après son vote à l'Epp Daba gnamba Mathieu.


Le scrutin , dans l'ensemble, après notre pérégrination dans cette localité,se déroulait sans incidents ,sous la supervision des forces de l'ordre. Dans l'ensemble des 94 Bureaux de vote que compte la circonscription électorale de Songon, à en croire les sources sur place,tout semble s'être bien déroulé, jusqu'à la fermeture des bureaux de vote.


Le derby se jouant entre l'oppostion et le Rhdp, là où PDCI et EDS semblent se targuer d'être les maîtres sociopolitique du terrain, le fait que les populations Tchaman , comme il se raconte,aient choisi de conjuguer avec réalisme et développement, pourrait réserver dans les tendances de grosses surprises.


Surtout avec l'impact de développement que connait cette commune  du district abidjanais sous l'égide du candidat en lice, fils de la localité et candidat en lice.Du reste,seul le verdict des urnes nous situera.

Gooré Michel

goorémichel contact@operanewshub.com