Maddy Rybkin, un enfant qui avait l’air d’être enceinte de 8 mois

WizK.Points

Des maladies rares atteignent chaque jour de nombreuses personnes sur Terre. Découvrez ainsi deux (02) cas de maladies rares, qui ont été repérées grâce à un gonflement particulièrement important du ventre des personnes atteintes.

Voici l'histoire de Maddy Rybkin, un enfant qui avait l'air d'être enceinte de 8 mois mais le médecin a découvert tout autre chose

L’histoire de Maddy Rbykin et le ventre anormal

Paul Rybkin et Karen Rodas, un couple du New Jersey, aux Etats-Unis, ignoraient qu’ils étaient porteurs du gène récessif de la polykystose rénale type dominant (PKD), une maladie rare qui provoque le développement de kystes et qui peut entraîner une insuffisance rénale et hépatique .

Ce n’est que lorsque Karen a donné naissance à Nathaniel qu’ils l’ont tragiquement découvert. En effet, ce dernier est malheureusement décédé 36 heures à peine après sa venue au monde.

A ce moment, le couple savait pertinemment qu’il y avait une chance sur quatre, pour que leurs futurs enfants développent également cette maladie.Et qu’ils n’aient que de faibles chances de survivre.

La polykystose rénale, l’immense peur des parents

Malgré cela, Karen et Paul ne voulaient pas abandonner leur rêve d’avoir des enfants. Ainsi, après être tombée enceinte, Karen était pour le moins très heureuse. Mais sa joie fut de courte durée !

Eh oui, au bout de sa vingtième semaine de grossesse, elle apprit que les reins de son bébé étaient hypertrophiés. C’est un signe certain que son enfant était atteint de la polykystose rénale.

A cet instant, le couple, bien décidé à ne pas perdre de nouveau leur enfant, n’a évidemment pas envisagé la possibilité d’avorter. Bien au contraire!

Ça devient encore plus critique

Au fil des mois, la petite fille commença à se rétablir petit à petit. Elle avait certes encore besoin de tubes et d’un apport extérieur en oxygène, mais son état devenait de plus en plus stable.

Malheureusement, les choses n’ont pas tardé à prendre une tout autre tournure. En effet, à l’âge d’un an et demi, la santé de la petite fille s’est particulièrement détériorée.

Alors qu’elle était âgée de deux ans, Maddy avait des reins trois fois plus grands que ceux d’un adulte. Sans grande surprise, l’enfant était complètement épuisé. Elle dormait même jusqu’à 18 heures par jour et vomissait constamment.

Son état de santé devint donc critique. D’ailleurs, les médecins redoutaient qu’elle ne meure à moins qu’elle ne trouve un donneur de rein dans les plus brefs délais.

Le papa héro va donner son rein

Fort heureusement, son père a été rapidement identifié comme étant compatible. Ainsi, il a pu offrir à sa fille la possibilité d’être opérée. En revanche, une telle situation était très inquiétante pour Karen.

Celle-ci a déclaré en ce sens que : « en voyant Paul et Maddy, deux des personnes qui me sont les plus chères, subir une opération chirurgicale, mes nerfs étaient à vif ». Ce qui est tout à fait compréhensible.

Maddy Rybkin vit normalement

Quant à Paul, il a assuré que « n’importe quel père aurait fait ce que j’ai fait, en offrant mon rein à Maddy. Cela fait partie du rôle de parent ». A cela, il ajoute : « Maintenant, nous sommes au paradis et nous pouvons voir Maddy grandir ». Toutefois, la jeune fille aura besoin d’une autre transplantation de rein dans 25 ans.

Mais ses parents ne préfèrent pas y penser pour le moment. Après tout, la petite Maddy Rybkin est aujourd’hui une enfant épanouie. Elle est d’ailleurs entrée à l’école maternelle et son ventre, qui lui donnait l’air d’être enceinte, a totalement repris sa forme normale. Néanmoins, elle continue tous les jours de combattre courageusement sa maladie.

Une femme mexicaine a l’air d’être enceinte de 10 enfants


La petite Maddy Rbykin n’est pas la seule à avoir vécu une situation pareille. Et ce n’est certainement pas cette jeune mexicaine de 24 ans qui prétendra le contraire. En effet, cette dernière a vécu une expérience que l’on peut qualifier sans hésitation d’inimaginable.

En quelques mois, son estomac avait tellement gonflé que tout le monde lui disait qu’elle était enceinte. Certains prédisaient même qu’elle ne portait pas moins de dix enfants. Cependant, la réalité est totalement différente et, surtout, bien plus effrayante.

Plus le temps passait, plus sa santé s’est dégradée

A tel point que la mexicaine était incapable de marcher, de manger, et même de respirer correctement. Suite à cela, elle s’est rendue aux urgences pour mieux comprendre ce qui lui arrivait.

Ainsi, une fois à l’hôpital, le docteur Erik Hanson Viana a décidé d’envoyer la jeune femme faire des scanners. Quand les résultats sont enfin arrivés, une vérité tout à fait surprenante a été dévoilée.

La raison du ventre anormal

Les radios ont montré un kyste ovarien gigantesque dans le ventre de la mexicaine. Le kyste, d’une masse totale de 33 kg, avait en plus commencé dangereusement à comprimer deux de ses principaux vaisseaux sanguins.

Pour le médecin, ce kyste était hors norme. Erik Hanson a même assuré qu’il « était si grand qu’il a occupé jusqu’à 95% de l’abdomen du patient ».

Ce qui peut malheureusement avoir des conséquences très graves sur la santé de la patiente. En effet, il y avait de fortes chances qu’elle subisse une crise cardiaque à tout moment.

C’est d’ailleurs pour cette raison que les médecins ont décidé de procéder sur le champ à une intervention chirurgicale. Une telle nouvelle a sans aucun doute choqué la jeune mexicaine, qui a longtemps pensé que son gros ventre ne présentait aucun risque grave pour sa santé.

Le grand choix dans sa vie

Notons que les chirurgiens l’ont confrontée à deux options déterminantes. Ils lui ont donné le choix entre vider lentement le kyste de son liquide, et ensuite effectuer une opération pour enlever les restes ou l’enlever complètement en effectuant une opération très risquée. Après maintes réflexions, la jeune femme a opté pour la dernière option, bien qu’elle fût bien plus dangereuse.

Selon le médecin Erik Hanson : « il est également difficile de l’enlever en entier, car la paroi du kyste fait moins de 1 millimètre d’épaisseur et on doit éviter qu’elle se dessèche, sinon elle pourrait facilement se briser ».

Et puisque près de 20% des kystes géants sont de nature maligne, même une micro fissure aurait suffi pour propager les cellules tumorales dans son corps.

Malgré les risques, les chirurgiens ont parfaitement réalisé l’opération et le kyste a été entièrement retiré, sans aucune complication. Suite à cette incroyable intervention le ventre de la jeune femme a repris sa taille normale. Toutefois, elle garde désormais une énorme cicatrice sur le corps et beaucoup de peau excessive.

La jeune femme peut vivre normalement

Il faut dire que c’était là le prix à payer. Eh oui, malgré tout, la mexicaine a pu repartir chez elle deux jours à peine après l’opération, et avec 33 kilos de moins.

Ce qui devait très probablement la ravir, et à juste titre ! Quant au médecin Erik Hanson, il se dit très fier d’avoir pu changer la vie d’une personne« en sachant qu’elle ne vous oubliera jamais ».

Six mois plus tard, le médecin a même pu revoir la jeune femme, mais, cette fois-ci, en parfaite santé. En effet, alors qu’elle est venue à l’hôpital pour un suivi, le médecin a pu constater que la mexicaine n’avait plus besoin de béquilles pour marcher. Et qu’elle était tout à fait heureuse de s’être débarrassée de son énorme ventre.

Après tout, cela l’avait non seulement handicapée mais le kyste risquait même de devenir mortel pour la jeune femme. Fort heureusement, aujourd’hui, elle n’a plus aucun souci à se faire.

Alors, laquelle de ces histoires vous a le plus surpris ? Dites-le-nous dans les commentaires.

Merci de partager et de vous abonnez tout en n'oubliant pas bien de liker ! 

WizK.Points contact@operanewshub.com