Les représentations du PPA-CI aux États-Unis manifestent pour soutenir le Mali

News Hub Creator

© Bertrand Kotia, à gauche


Le dimanche 9 janvier 2022, la CEDEAO affirmait avoir arrêté un ensemble de sanctions contre le Mali. « La fermeture des frontières terrestres et aériennes entre les pays de la CEDEAO et le Mali » a été décidée lors de ce sommet. Les chefs d’Etats de la sous-région ouest-africaine ont été jusqu’à décider de « La suspension des transactions commerciales entre les pays de la CEDEAO » et ce pays frère. Plus loin encore, la décision du « gel des avoirs de la République du Mali dans les banques centrales de la CEDEAO » s’est ajoutée aux premières sanctions déjà lourdes. Enfin, les présidents de la CEDEAO complétaient leurs sanctions avec « Le gel des avoirs de l’État malien et des entreprises publiques et parapubliques dans les banques commerciales des pays de la CEDEAO ». Ces sanctions ont fait réagir des panafricains comme l'ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo qui lors d'une déclaration rendue public ce 11 janvier 2021, a décrié des “mesures impertinentes” de la CEDEAO contre le Mali.

Dans la même veine, les représentations du Parti des Peuples Africains Côte d'Ivoire (PPA-CI), aux États-Unis précisément à Washington DC et New-York ont manifesté ce samedi 22 janvier 2022, pour apporter leur soutien au peuple Malien. « Nous sommes derrière le Mali parce qu'on a vécu les mêmes problèmes. À notre temps, on était seul. Mais nous ne sommes pas des hommes rancuniers. C'est pour cette raison que nous sommes là pour supporter le Mali. Nous sommes d'accord pour tout ce que le président de la Transition, Assimi Goïta fait. Donc la Côte d'Ivoire est avec lui en particulier le président Laurent Gbagbo », a déclaré le secrétaire général la représentation PPA-CI de New York, Bertrand Kotia.

© Laurent Ibehi


Quant à Laurent Ibehi, contrôleur à Washington DC a déclaré : « Le patriote Assimi Goïta a parlé de la refondation, il a dit qu'il irait jusqu'au bout de sa lutte. Il a dit que s'il tombe, il faudrait qu'on continue la lutte. Ce sont des mots qui ont un écho favorable dans le cœur des Ivoiriens parce qu'un contemporain, le président Laurent Gbagbo a exprimé son soutien au Mali. Nous sommes le PPA-CI et nous sommes partout en Afrique. Nous étions au Mali pendant la grande sortie des Maliens et nous sommes partout pour soutenir ce peuple. C'est du Mali que la liberté africaine va sortir. Notre cœur bat au rythme du Mali actuellement. Ce qui se passe au Mali s'est déjà passé en Côte d'Ivoire ».


Yannick_LAHOUA

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country