Comment comprendre le silence d'Issiaka Diaby depuis le retour de Gbagbo ?

DanSingault

Issiaka Diaby est le président du Collectif des Victimes de Côte d'Ivoire ( CVCI ). Avant le retour du président Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire, on l'a vu particulièrement actif. Il organisait de nombreuses manifestations pour réclamer l'arrestation de Laurent Gbagbo dès son retour. Selon lui, la justice ivoirienne doit poursuivre l'ancien président ivoirien et l'incarcérer conformément à une décision de justice qui le condamne à 20 ans de prison en Côte d'Ivoire. Il avait protesté avec des membres de son collectif devant les locaux du tribunal au Plateau et devant le ministère de l'intérieur. Curieusement, depuis le retour du président Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire le 17 Juin dernier, Issiaka Diaby se fait rare. Presque plus de manifestations ! Ses interventions à la presse se raréfient. Comment comprendre ce silence ?

De nombreuses personnalités et acteurs de la société civile avaient condamné les sorties d'Issiaka Diaby, arguant qu'elles pouvaient mettre à mal la cohésion sociale au moment où toutes les consciences appelaient à la réconciliation. Le président du collectif des victimes a-t-il mis un peu d'eau dans son vin ? A-t-il été rappelé à l'ordre par les autorités ou est-ce un simple changement de tactique pour mieux revenir ? Dans tous les cas, le silence d'Issiaka Diaby est favorable au rapprochement des différents bords politiques de notre pays. Toutes les régions du pays ont leurs lots de victimes. On pourrait donc faire table de toutes ces douleurs et regarder à la paix et à l'unité entre ivoiriens.

Dan Singault de Blagouin

DanSingault contact@operanewshub.com

Opera News Olist