Opération contrôle des taxis : toutes ces voitures garées sont-elles sans papiers ?

FredericGneze

        Le contrôle routier strict officiellement annoncé pour le 7 septembre 2021 a effectivement débuté selon le délai indiqué et pour le moins que l’on puisse dire, c’est que le constat est effarant, relativement au nombre de véhicules stationnés. Ils ne peuvent rouler parce qu’ils n’ont pas, de toute évidence, de ‘’carte de transport’’. D’Angré à Abobo en passant par Yopougon, le constat est le même : les usagers ont du mal à obtenir un ‘’woro-woro’’ pour leurs courses. Si certains préfèrent jouer à cache-cache en contournant les Checkpoint des policiers, d’autres, plus réalistes, ont fait le choix de garer purement et simplement leurs véhicules, en attendant les moments plus ‘’propices’’.

       Mais alors, comment peut-on expliquer qu’il y ait autant de voitures garées ? Doit-on croire que toutes ces voitures sont ‘’sans papiers’’ ? J’ai eu l’amabilité d’engager la causette avec le chauffeur du rare ‘’woro-woro’’ que j’ai emprunté à Yopougon Sapeurs-Pompiers pour FICGAYO. Il m’a répondu avec un sourire en coin qu’effectivement, ses collègues qui ont fait le choix de garer n’avaient pas de papier effectivement.

      Dans une information lue sur la toile (que je prends avec pincette), il est fait état de ce que 1000 taxis n’auraient pas de papiers dans la zone de GESCO. Ahurissant quand même ! Pourtant, de tout temps, les policiers sont indexés comme étant les bourreaux des transporteurs. Ces contrôles auraient dû être l’occasion de faire mentir cette thèse en sortant massivement avec tous ces véhicules ‘’au point’’. J’avoue que personnellement, il m’est difficile de situer la vérité. Pour autant, il y a tout de même un aspect positif malgré tout : plus d’embouteillages sauvages et intempestifs, les voies sont bien dégagées, du moins aux heures des contrôles et dans des endroits traditionnellement engorgés.

            Frederic GNEZE

FredericGneze contact@operanewshub.com

Home -> Country