Côte d'Ivoire : les discours haineux en hausse de 500 % en 7 jours

Paulyfamienkoffi

Les publications des populations ivoiriennes sur les plateformes dont Facebook sont de plus en plus nombreuses. Aussi les auteurs de ces publications devraient savoir que leurs activités ne passent plus inaperçues.

Ainsi, selon un tweet de Police Secours, le bon ton, un des piliers de la cohésion sociale, en terre ivoirienne, semble être surplombé par des discours pleins de haine. Cela est mis en lumière dans une récente analyse des discours de haine effectuée, selon les publications sur les réseaux sociaux ivoiriens, du 13 au 19 mai 2021.

Il ressort que les propos sexistes/injures sexuelles, l’apologie de la haine, attaques contre les communautés et les incitations au meurtre/à la révolte ont enregistré une hausse de 500%. Une explosion en seulement 7 jours. Ce n'est donc pas faux quand monsieur Vincent Toh Bi, ex préfet d'Abidjan tire la sonnette d'alarme en écrivant récemment sur son mur : << où nous allons là, c'est pas bon >>

Alors que faire face à la montée des comportements dangereux pour toutes les communautés vivantes sur le territoire national ? Toujours et davantage la promotion du bon ton, des plumes responsables, des échanges entre les populations, la vulgarisation de l'Amour du prochain, la promotion des valeurs dont la solidarité récemment faite par une élue, etc

En Dieu il faut croire

Paul Konan

Paulyfamienkoffi contact@operanewshub.com