Coopération : la France annonce plus de 750 milliards FCFA pour accompagner la croissance ivoirienne

Dégnimani_Yéo

Après plus de soixante ans d'indépendance, la France continue d'entretenir des relations économiques privilégiées avec ses ex-colonies. La Côte d'Ivoire y figure en bonne place.

Depuis que la Côte d'Ivoire a atteint le point d’achèvement de l’initiative PPTE, un mécanisme permettant de reconvertir la dette du pays a été mis en place. C'est le contrat de désendettement et de développement (C2D). Il s'agit du principal volet de l’initiative PPTE d’allègement de la dette des pays en développement. Ce contrat consiste en une reconversion de la dette remboursée en subvention pour des projets de développement pour la Côte d’Ivoire.

C’est justement, au nom de ce mécanisme que la France, à travers son Agence Française de Développement (AFD), a annoncé une nouvelle enveloppe pour la Côte d’Ivoire.

« Clôture par le Premier Ministre de Côte d’Ivoire des négociations du 3e C2D Côte d'Ivoire avec l’Ambassadeur de France. Plus de 750 Milliards FCFA pour accompagner la croissance ivoirienne et 3 priorités du nouveau PND : capital humain, développement territorial équilibré, gouvernance et modernisation de l’État », a tweeté Emmanuel Debroise, Directeur de l'AFD pour la Côte d’Ivoire, ce samedi.

Pour rappel, ce mécanisme porte sur plusieurs axes prioritaires à savoir l'eau, les infrastructures routières, l'agriculture et la biodiversité, la justice, la santé, l'éducation, la formation, l’emploi, la sécurité, etc. Selon l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Jean-Christophe Belliard, les deux premiers contrats s’élevaient à un montant de 1 151 milliards de FCFA. (https://www.gouv.ci/_actualite-article.php?recordID=12193)


Dégnimani Yéo

Dégnimani_Yéo contact@operanewshub.com