Devant Ouattara, Adjoumani rit des chaudes accusations au PDCI et voit la mort future du vieux parti

Dégnimani_Yéo

Particulièrement reconnaissantes au Président de la République pour les nominations de certains de leurs fils, les populations du District d’Abidjan et de dix (10) autres régions se sont constituées en délégation pour aller dire « merci » à Alassane Ouattara ce jeudi 29 avril. Kobenan Kouassi Adjoumani, porte-parole de la délégation a saisi l'occasion pour faire le bilan de ceux qui, d'un côté, ont choisi le RHDP et ceux qui, de l'autre, ont décidé de rester au PDCI.

D'emblée, indiquons que tout le long de son discours, Kobenan Kouassi Adjoumani – actuel Ministre d'État, Ministre de l'agriculture – s'est abstenu de prononcer le nom du PDCI-RDA. Cependant, cet ancien cadre du vieux parti a plusieurs fois fait allusion au parti de Henri Konan Bédié.

Ce jeudi, devant le Président Alassane Ouattara, Kobenan Kouassi Adjoumani a clairement laissé entendre que trois (03) ans suffisaient pour que chacun fasse son bilan. Ayant fait le choix du parti d'Alassane Ouattara, ce cadre du Zanzan se satisfait d'appartenir à ce « restaurant » proposant des menus de développement à ses concitoyens. « En ralliant le RHDP, certains de nos détracteurs croyaient qu’il s’agissait d’une aventure sans lendemain. D’autres pensaient même atteindre notre moral certainement en ironisant que nous allions au restaurant », rappelle-t-il.

Le ministre de l'agriculture est particulièrement amer vis-à-vis de son ancien parti qu'il trouve d'ailleurs agonisant. Ce cadre du RHDP se convainc qu'aujourd'hui, « c’est le feu dans la maison de ceux qui prédisaient la mort du RHDP ». « Nos détracteurs auraient voulu que nous soyons rejetés du RHDP (...) Mais Excellence monsieur le Président, vous les avez confondus, eux qui (...) ne sachant plus où donner de la tête, s’accusent mutuellement sur les restes mortels d’un parti devenu tristement rabougri », poursuit celui qui est aussi le porte-parole principal du RHDP. 

Ragaillardi par cette légitimation de son choix politique après coup, Kobenan Kouassi Adjoumani a tenu, au nom de tous les autres cadres concernés, à rassurer le Président de la République de leur engagement et acharnement à poursuivre le développement de la Côte d'Ivoire à ses côtés. Kobenan Kouassi Adjoumani n'a pas aussi tari d'éloges à l'endroit du Président Alassane Ouattara indiquant qu'il était « un chef qui est toujours resté constant dans ses engagements, qui a toujours été franc dans ses relations avec les autres et qui fait ce qu’il dit ».

Le porte-parole de la délégation du District d’Abidjan et des 10 autres régions de l’Est, du Sud et du Sud-Ouest a clos son propos en implorant le tout puissant afin qu'il accorde la santé, la force au Président de la République ainsi qu'à son épouse. Celui que ses partisans appellent « l'éléphant du Zanzan » ou encore « Frotomougou » n'a pas oublié ses parents qui ne l'ont pas laissé seul dans son aventure – non moins périlleuse – du RHDP qu'il s'est engagé à suivre.


Dégnimani Yéo

Dégnimani_Yéo contact@operanewshub.com