Présidentielle 2010 : Adama Dahico fait des révélations sur sa candidature

Yannick20

Dolo Adama dit Adama Dahico est un humoriste et comédien ivoirien qui s'est forgé une notoriété durant les 25 dernières années où il a su gagner l'estime du peuple ivoirien. Tout le monde se souvient encore, comme si c'était hier, des élections présidentielles de 2010 où l'artiste s'était porté candidat. De passage sur le plateau de la chaîne ivoirienne NCI, hier, samedi 4 juillet 2020, l'artiste est revenu sur cette candidature d'autant plus que certains se demandaient si Adama Dahico était lucide pour se présenter à des élections présidentielles d'une nation. C'était une toute première dans l'histoire de la Côte d'Ivoire.

" Permettez-moi de dire merci à tous ceux qui m'ont voté malgré tout. C'est quand même plus de 6000 personnes qui m'ont voté. J'ai été classé 11ème sur 14 candidats. Je me suis toujours dit que l'humour contribue à instaurer la paix. 10 ans de crise et nous devons aller aux élections présidentielles. On dit d'aller déposer les dossiers de candidature et les gens traînaient les pas. Je suis allé me renseigner et j'ai confectionné mes dossiers de candidature en bonne et due forme. Je suis allé voir la télévision nationale pour qu'il m'accompagne mais ils ne sont pas venus. Ce sont donc les médias étrangers qui ont décidé de m'accompagner. C'est ainsi que la candidature a été prise au sérieux " a-t-il expliqué puis de révéler comment il a eu ses 20 millions de FCFA pour la caution " Je fais le dépôt de candidature le mercredi. J'ai donc eu jeudi, vendredi et samedi pour faire mousser ma candidature. Les 20 millions venaient d'une banque (Rires). Pour la paix, il y a des gens qui étaient prêts pour aider Adama Dahico. "

À la question du présentateur Cheikh Yvanne de savoir si cet engagement en politique a quelque peu douché la carrière d'Adama Dahico, l'artiste à répondu que par la négative mais a expliqué que "certaines personnes auraient voulu qu'au deuxième tour des élections présidentielles qu'il ne donne pas des consignes de vote".

L'artiste a également donné son sentiment par rapport à cette candidature : " Le sentiment que j'ai pour avoir été candidat aux élections présidentielles, c'est de dire que mon pays, la Côte d'Ivoire est un État démocratique. C'est une élection ouverte et transparente, de sortie de crise. On avait son besoin de tout le monde. C'était une contribution. C'est vrai que j'ai sacrifié ma carrière mais Dieu a dit non parce que ma place ne se trouvait pas au Palais Présidentiel mais dans les salles du Palais de la Culture et d'autres espaces. Je suis fier d'avoir participé à ces élections parce qu'elles n'ont permis de comprendre beaucoup de choses" a-t-il affirmé.

Yannick20 contact@operanewshub.com