Qui est la HABG, l'organe créé par Ouattara, qui traque les corrupteurs

Succèsplus

La Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG), est un organe placé sous l’autorité du chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Elle assure une mission de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées. A ce titre, elle est chargée, entre autres:

- d'élaborer et de mettre en œuvre la stratégie nationale de lutte contre la corruption;

- de coordonner, de superviser et d'assurer le suivi de la mise en œuvre des politiques de prévention et de lutte contre la corruption;

- d'évaluer, périodiquement, les instruments et les mesures administratives afin de déterminer leur efficacité dans le domaine de la prévention et de la lutte contre la corruption;

- d'identifier les causes structurelles de la corruption et des incriminations assimilées et de proposer aux autorités compétentes des mesures susceptibles de les éliminer dans tous les services publics et parapublics ;

- de donner des avis et conseils pour la prévention de la corruption à toute personne physique ou morale ou à tout organisme public ou privé, et de recommander des mesures d'ordre législatif et réglementaire de prévention et de lutte contre la corruption;

- de contribuer à la moralisation de la vie publique et de consolider les principes de bonne gouvernance, ainsi que la culture du service public;

- d'assister les secteurs publics et privés dans l'élaboration des règles de déontologie;

- d'éduquer et de sensibiliser la population sur les conséquences de la corruption


C'est elle, qui a déniché les plus de 473 personnes inculpées pour corruption, enrichissement illicite, blanchiment, détournement de deniers et titres publics.


Si vous avez aimé l'article, n'oubliez pas de partager, de commenter et surtout de vous abonnés à notre page pour ne manquer en aucunes des prochaines publications.

Succèsplus contact@operanewshub.com