Covid-19/ Le point de la situation sanitaire de ce jour fait vraiment froid dans le dos

Yves_Martial

Depuis Mars 2020, notre pays la Côte d'Ivoire a sa situation sanitaire ternie par la maladie à coronavirus qui continue de semer morts et désolation dans les différentes contrées de notre patrie.

On avait connu en début d'année 2021 une forme de diminution des cas qui a fait penser à une accalmie ou une disparition du virus à long terme. Toutefois, au vu des réalités actuelles, on est en droit de se demander si le relâchement des Ivoiriens ces derniers temps n'est pas à la base de la flambée actuelle des cas de contamination et des cas de décès qui ne font qu'augmenter.

En effet, à en croire la page Facebook Gouvernement de Côte d'Ivoire qui a partagé une information relative à la situation Covid-19 dans notre pays, on apprend que pour ce Lundi 30 Août 2021 on enregistre 410 nouveaux cas confirmés et malheureusement 06 décès avec toutefois 278 nouveaux guéris qui apparaît comme le seul élément positif de ce sombre tableau.

Pour tout dire, force est de reconnaître que nous sommes tous responsables de cette situation alarmante à commencer par nos autorités qui se permettent de laisser se dérouler des manifestations, des concerts, des rassemblements ou encore des émissions grand public où personne ne porte de masque comme si on se foutait royalement de l'avancée de ce virus qui a même une deuxième variante qui fait d'énormes victimes en Europe, aux Etats-Unis et en Asie.

Jetons tout simplement un coup d'œil sur nos émissions de vacances telles que "Wozo vacances" qui vient de tirer le rideau sur sa dernière édition et "Variéotoscope" pour s'en convaincre. Les nombreux spectateurs sont collés les uns aux autres, se saluent, se congratulent et par dessus-tout ne portent aucun masque sans que cela n'émeuve quelqu'un.

On est donc à se demander qu'est-ce que nos dirigeants veulent réellement dans la lutte contre la Covid-19 s'ils autorisent le laisser-aller qui a pris également forme dans les véhicules de transport en commun à savoir les bus, les cars et autres mini cars. A un moment donné, il va falloir qu'on sache ce qui est bénéfique pour son peuple, car on ne peut pas vouloir une chose et son contraire. Le virus rôde toujours, sachons donc prendre nos responsabilités.

Yves Martial

Yves_Martial contact@operanewshub.com