Le service de gynécologie du CHU de Treichville abandonné dans les broussailles

Ouattarayayaderkaiser


L'entretien des infrastructures sanitaires de la Côte d'Ivoire demeure une problématique. La plupart de celles-ci sont dans des états de dégradation souvent très avancés.


C'est le cas du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Treichville, plus particulièrement le service de gynécologie de ce grand établissement sanitaire qui est abandonné dans les broussailles comme le témoigne l'image ci-dessous que nous avons pris sur la page Facebook de Officiel Ivoirtv


Le cas du service de gynécologie du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Treichville un cas d'exemple parmi plusieurs. Il est temps que les autorités ivoiriennes compétentes entretiennent régulièrement les centres de santé pour que les populations ivoiriennes puissent se soigner dans de bonnes conditions hygiéniques. Une chose est de construire des infrastructures sanitaires, mais une autre chose est de les entretenues.


En plus de la dégradation des établissements sanitaires, les populations ivoiriennes se plaignent en ce qui concerne la qualité du service des agents de santé.


OUATTARA Yaya

Ouattarayayaderkaiser contact@operanewshub.com