Divo / Il circule à moto sans permis de conduire, tue un homme et prend un mois de prison !

News Hub Creator

La moto n'est pas un jouet


Diaby Abdoul, 19 ans, est élève au collège Alphonse Assamoi de Divo. Comme bon nombre de jeunes de la ville, il possède une moto et se livre souvent à des virées à très haute vitesse dans les rues. Pour un mariage, des funérailles ou même un baptême, on voit des myriades de motards envahir les artères dans un bruit assourdissant et à grande vitesse. Ils réalisent des figures acrobatiques et dangereuses sur le « cheval de fer », rien que pour impressionner leurs amis. Souvent, lorsqu’ils transportent une fille, ils avalent les distances pour jouer les braves et voir les cheveux de leur compagne voler dans le vent. Mais ce jeu a ses revers. On ne compte plus les blessés et les morts occasionnés par les accidents de moto à Divo. Ce phénomène est récurrent et rien ne semble pouvoir assagir ces amateurs de motos.

Ce mardi 25 janvier 2022, Diably Abdoul est devant le tribunal de première instance de Divo. Il est poursuivi pour avoir tué un homme le 16 janvier 2022, alors qu’il circulait avec sa moto, à grande vitesse et sans le permis de conduire. Il est poursuivi pour défaut de maîtrise, défaut d’immatriculation de sa moto, défaut de permis de conduire et homicide involontaire.

L’accusé reconnaît les faits. « Ce dimanche-là, j’ai pris ma moto pour aller au marché. A mon retour, j’ai croisé le monsieur qui allait vers le marché. Un poussin a traversé la rue et l’accident est arrivé ».

-          Quelle était la vitesse ?, lui demande le juge.

-          Je ne sais pas.

-          La personne est décédée. Cela suppose que vous alliez trop vite.

-          …

-          Il est venu dans votre sens ?

-          Oui.

Mme la procureure n’a aucune question à poser, l’accusé ayant reconnu tous les faits. Elle relève seulement que l’accusé roulait à vive allure et, « pire, il n’a même pas le permis de conduire ». Elle requiert qu’il soit déclaré coupable des faits qui lui sont reprochés et qu’il soit condamné à 12 mois de prison avec 100.000 FCFA d’amende.

Le tribunal le déclare finalement coupable et le condamne à un mois de prison avec une amende de 100.000 FCFA. Il devra en outre payer la somme de 50.000 FCFA pour avoir conduit sa moto sans le permis de conduire.

Avant de le laisser s’en aller, le juge lui donne un précieux conseil. « Quand vous n’avez pas le permis de conduire, évitez d’utiliser les engins. Vous n’êtes pas autorisé à conduire. Vous devriez être condamné à plus que cela mais vous êtes jeune. Tant que vous n’avez pas votre PC, ne touchez plus à la moto. Si vous allez à une vitesse raisonnable, vous pouvez éviter ces drames. J’exhorte également tout le monde dans la salle, à plus de sagesse ».

Paul D. Tayoro

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country