Médias : le 3ème Prix CAIDP du REJAIP-CI pour la promotion de l'accès à l'information lancé

RogerLevry


Le monde entier célèbre la Journée internationale de l'accès universel à l'information tous les 28 septembre de l'année. En Côte d'Ivoire, cette journée aura, cette année, pour thème "Accès à l'information et migration".

En prélude à sa tenue, le Réseau des journalistes pour l’accès à l’information d’intérêt public en Côte d’Ivoire (Rejaip-CI) a procédé, le mardi 18 mai 2021, au Bureau Abidjan de l'UNESCO sis à Abidjan-Cocody, au lancement de la troisième édition du Prix Rejaip-CI. Prix qui, en si peu de temps, polarise l’attention des journalistes en Côte d’Ivoire. 

A cette occasion, il est revenu au président dudit Réseau, Jean-Antoine Doudou, de situer le contexte, la justification et les motivations et objectifs dudit Prix, tout comme les perspectives.

Pour lui, distinguer les meilleures productions ayant fait valoir la primauté à l'accès à l'information par la saisine de la Commission d’accès à l’information d’intérêt public et aux documents publics (Caidp) est fondamentalement l'objectif du Prix Caidp du Rejaip-CI pour la promotion de l’accès à l’information.

Le Rejaip-CI, créé le 8 décembre 2018 à Abidjan, a décidé d'instituer ce prix qui s'attelle à encourager les acteurs des médias à faire usage de la loi N° 2013-867 du 23 décembre 2013 relative à l’Accès à l’Information d’Intérêt public, tout en ayant recours à l'autorité administrative indépendante : la Caidp, dans la réalisation des grands genres : enquête, de dossier ou reportage. Le constat est que, plusieurs années après la promulgation de cet arsenal juridique, les journalistes en Côte d'Ivoire l'utilisent très peu.

"Pour nous, aucun journaliste ne devrait plus être pris à défaut dans la quête et la publication de l’information. L’instauration de ce prix a l’avantage de mettre à la portée du journaliste un mécanisme crédible d’accès à l’information fiable afin de la mettre à la disposition du citoyen. Ce dernier est excessivement traumatisé par le déluge des fake news, tant sur les réseaux sociaux que dans certains médias", soutient le président du Rejaip-Ci. Qui a tenu à inviter les journalistes à se référer, dans la pratique de leur métier, à la loi, mais aussi à candidater pour le "Prix Caidp du Rejaip-CI".

Cerise sur le gâteau, cette année, les meilleures productions sur la lutte contre l'immigration clandestine seront récompensées par le Bureau Abidjan de l'UNESCO.

A juste titre, la représentante résidente de l'UNESCO en Côte d'Ivoire, Anne Lemaistre, hôte de la cérémonie de lancement, dans son mot de bienvenue, retiendra : "Cette année, nous UNESCO aimerions pouvoir soutenir le prix en lui donnant un thème sur la migration à travers des reportages. Nous voulons promouvoir, avec notre partenaire de l'OIM (Organisation internationale pour les migrations), les migrations régulières et loyales qui existent. Et nous tenons à le faire savoir aux Ivoiriens, surtout à la jeunesse et à la presse. Il est important d'encourager l'immigration régulière".

Mamadou Koné, lui, secrétaire générale de la Caidp, lui, fera savoir que "nous considérons que l'information est la mère de tous les droits". Et de poursuivre : "Je voudrais demander aux journalistes d'utiliser la loi, parce que, sans la loi, il n'y a pas de bonnes informations. L'accès à l'information publique permet de faire savoir ce que l'administration publique ivoirienne fait. Le meilleur outil pour avoir la bonne information, c'est l'usage de la loi et la saisine de la Caidp".

Enfin, il relèvera que ce prix donne une grande visibilité à la Caidp et "nous en sommes reconnaissants à l'UNESCO".

Il est important de rappeler que le Prix Caidp du Rejaip-CI est décerné chaque 28 septembre de l'année dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de l'accès à l'information.

Marcelle Aka du quotidien "L'Inter" a remporté, l'année dernière, le 1er prix, suivie en cela d'Emelyne Péhé épouse Amangoua de "Fraternité Matin" et de Ly Aimé de Radio Yopougon. Marina Kouakou du site internet lemediacitoyen, a été lauréate, elle, du Prix Kébé Yacouba", président de la Caidp.

Marc-André Latta

 

RogerLevry operanews-external@opera.com