Succession de père en fils: des présidents africains considèrent leurs pays comme des royaumes

yakouser

Les pays africains sont connus pour leur instabilité. Cette instabilité a plusieurs sources. Nous pouvons citer le non respect des constitutions, la longévité au pouvoir, mais aussi et surtout la transmission du pouvoir de père en fils. En Afrique il y a plusieurs cas où à la mort du président, le pouvoir choit directement aux mains du fils comme si nous étions dans une royaume où le successeur est connu dès même sa naissance.

Les exemples sont multiples. En RDC, Kabila fils a succédé à son père et a régné pendant plusieurs années. Au Gabon, Bongo fils est au pouvoir après avoir succédé à Omar Bongo. Au Tchad, à peine Idriss Deby est mort, son fils prend le pouvoir. Au Togo Faure Gnassingbé dirige les togolais après que son père a laissé le pouvoir. Dans certains cas, même si ces enfants de président ne sont pas au pouvoir, ils exercent des fonctions de ministres, de vice-présidents etc...et sont dotés de plein de pouvoir. Et c'est dommage que ce soit ainsi en Afrique.

yakouser operanews-external@opera.com