Ce vendredi 10 septembre à Paris, ce grand journaliste français faisait cet aveu sur la Côte d’Ivoire

RaoulMobio

C’est parfois dans ces moments uniques que l’émotion fait arracher des aveux de l’âme à des icônes. Et ce Vendredi 10 Septembre, la Côte d’Ivoire a eu droit à un aveu de taille, sorti d’une virtuose de la presse Française, et pas n’importe lequel, Michel Drucker.

 

Le témoignage est d’autant plus poignant que le journaliste, qui célèbre ce Dimanche 12 Septembre, son 79ème anniversaire, le lâche à l’ex Directeur Général du Palais de la culture d’Abidjan, l’acteur Sidiki Bakaba, dans un moment de recueillement, lors des obsèques de l’acteur Jean-Paul Belmondo, au sein de la cathédrale Saint Germain-des-Prés de Paris. Selon le cinéaste Ivoirien qui nous en faisait la confidence ce Dimanche, la scène s’est produite de manière tout à fait insoupçonnée.

 

Personnellement, il avoue n’avoir jamais eu à échanger avec le célèbre animateur de l’émission ‘’Vivement Dimanche’’ sur France 2, mais ce jour-là, quelque chose se passe entre les deux hommes. A sa grande surprise, et dans la multitude de personnalités mobilisées pour rendre hommage au défunt acteur, icône du cinéma Français, Michel l’approche, pour la première fois.

 

Et après les condoléances d’usage, sans doute conscient des liens d’amitié sincères qui unissaient Sidiki Bakaba à Jean-Paul Belmondo, il lui dit : ‘’Je pars bientôt à Abidjan ; j’aime la Côte d’Ivoire’’. Pour Sidiki Bakaba, ces mots résonnent d’autant plus fortement que rien ne prédisposait leur auteur à les dire. De plus, nous décrivait-t-il, le regard avec lequel il les exprimait, était profond.

 

Par ailleurs, l’ancien patron du Palais de la culture d’Abidjan se félicitait d’avoir eu l’occasion de retrouver de vieilles connaissances, telles que l’artiste-chanteur, Hugues Aufray (92 ans), auteur entre autres, de ‘’Stewball, Céline, Adieu le professeur…’’, ou encore l’acteur Jean Dujardin.

Raoul Mobio

RaoulMobio contact@operanewshub.com