Retour de Laurent Gbagbo : la plus jeune députée de Côte d’Ivoire met en garde certains pros-Gbagbo

N.Devinci

La plus jeune députée de l’Assemblée de Nationale de Côte d’Ivoire, l’Honorable Naya Jarvis Zamblé n’est pas restée silencieuse suite au retour de l’ex-président Laurent Gbagbo. Dans une déclaration dont une copie nous est parvenue, la députée de Gohitafla a salué la démarche du président de la république, Alassane Ouattara, d’offrir aux ivoiriens un pays de paix et de réconciliation entre tous les fils et filles, afin de continuer dans cette dynamique de développement. Rappelant les tristes pages de l’histoire de la Côte d’Ivoire, la députée Naya Jarvis Zamblé a félicité le chef de l’Etat pour tous les efforts consentis en faveur de la paix et de la stabilité du pays. Selon elle, c'est cette stabilité politique retrouvée et les fils du dialogue renoués, qui ont permis le retour, dans son pays, de l'ex-Président de la République Laurent Gbagbo.

« J'aimerais saluer un grand homme, un homme de paix et de développement, le Président Alassane Ouattara qui par cette main tendue vers la réconciliation des filles et fils de notre beau pays la Côte d’Ivoire vient de marquer à jamais l'histoire politique de notre pays en acceptant de laisser monsieur Laurent Gbagbo rentré en côte d'Ivoire. » a-t-elle indiqué. Ce retour de l’ex-président ivoirien, avance-t-elle, marque les sillons d’une Côte d’Ivoire engagée résolument dans la réconciliation et dans la paix, et ce, à travers le dialogue. « Il est temps de faire amende honorable et de poser les jalons d’une réconciliation vraie où tout ivoirien pourra sincèrement passer le voile sur deux décennies de notre histoire tant douloureuse que profonde. Il est l’heure de sortir des clans et familles politiques pour parler d'une même voix, celle de la réconciliation nationale.  Il est l’heure de laisser notre fibre hospitalière, notre culture de Paix s'exprimer… » a exhorté la députée Naya Jarvis Zamblé.

Pour elle, il est plus que jamais temps de suivre le chemin tracé par le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, pour garantir une pérennisation des acquis économiques, sociaux et financiers, car soutient-elle « L'enjeu est de taille ». Et en sa qualité de représentante du Pouvoir Législatif, sa contribution à cet effort de réconciliation est plus que primordiale raison pour laquelle elle s’y engage.  Toutefois, elle a tenu à mettre en garde certains acteurs de la scène politique qui par leurs actions et propos peuvent embraser tous ces acquis de la Côte d'Ivoire. « Je ne saurais terminer sans interpeller vigoureusement les ennemis de la paix et certains proches de Laurent Gbagbo (GOR) en leur disant de mesurer leur propos et d'éviter les déclarations rocambolesques allant à l'encontre de l'apaisement. » a-t-elle lancé non sans réitérer son engagement ferme à la vision du chef de l'Etat et au RHDP, sa formation politique.

Auteur: N. Devinci

Vos commentaires et partages sont vivement attendus

N.Devinci operanews-external@opera.com