Top 5 des meilleurs entraîneurs africains de tous les temps

Vraieduvraie

Beaucoup d’entraineurs issus du continent africain ont marqué le football au niveau local. Mais certains parmi eux ont inscrit leur nom de manière indélébile compte tenu des performances en clubs ou en sélections. Ils se sont distingués par leurs maitrises tactiques et leurs palmarès, et ont remporté des matchs décisifs qui leur ont permis de soulever des trophées prestigieux. Retour dans cet article sur les 5 meilleurs entraîneurs africains de l’histoire.


1. Stephen Keshi

L’ancien sélectionneur du Nigéria a été champion d’Afrique avec les Super Eagles en tant que joueur en 1994. Après avoir dirigé les sélections du Togo et du Mali, Stephen Keshi a remporté, en 2013, la Coupe d’Afrique des Nations avec le Nigeria, cette fois en tant qu’entraîneur. Il a réussi l’exploit en qualifiant le Togo pour la Coupe du Monde 2006 et ensuite le Nigéria pour celle de 2014.


2. Hassan Shehata

Après plusieurs passages dans les clubs égyptiens, Hassan Shehata se révèle au football africain avec la sélection égyptienne en remportant successivement 3 coupes d’Afrique (2006, 2008 et 2010). Il est le deuxième à atteindre ce record après le Ghanéen Charles Kumi Gyamfi.


3. Florent Ibenge

L’entraîneur d’origine congolaise était à la tête du club AS Vita qu’il avait mené en finale de la Ligue des champions de la CAF en 2014. Il deviendra par la suite sélectionneur de la RD Congo et gagnera le Championnat d’Afrique des Nations en 2016.


4. Rabah Saâdane

Il a été nommé 5 fois à la tête de la sélection algérienne. Surnommé «le Cheick», c’est grâce à lui que l’Algérie a réussi à disputer trois Coupes du monde (1982, 1986, 2010). Il est considéré comme étant un technicien algérien qui a marqué l’histoire du football de son pays, voire même une légende.


5. Djamel Belmadi

Ancien sélectionneur du Qatar, Belmadi a rejoint l’Algérie en 2018. Après avoir dirigé quelques rencontres durant les éliminatoires de la CAN 2019, l’ancien international algérien a mis en place une vraie équipe soudée. Grâce à lui, les Fennecs ont remporté leur deuxième CAN après 1990 avec la manière. Il a obtenu un bilan de 6 victoires et un seul match nul lors du sacre de son équipe à la CAN 2019. En plus de cela, la méthode Belmadi a permis aux coéquipiers de Riyad Mahrez de connaitre une année civile 2019 historique en ne concédant aucune défaite tout au long de cette période.

Vraieduvraie operanews-external@opera.com