La France restera au Mali, pourquoi les menaces de départ se sont-elles dissipées ?

News Hub Creator

La ministre française des armées, Florence Parly a annoncé aujourd'hui 20 Septembre que la France ne quittera pas le Mali.

Après sa sortie d’audience avec son homologue de la Défense du Mali Sadio Camara, la ministre Française a réitéré l’engagement de la France à soutenir les efforts du Mali pour la stabilité et la lutte contre le terrorisme. C'est une bien surprenante décision car la France avait menacé de se retirer des opérations militaires contre le terrorisme si le pouvoir malien faisait appel au groupe des mercenaires russes Wagner. Pourquoi ce revirement ? Les autorités maliennes ont-elles sursis à leur projet?

Le premier ministre malien Choguel Maïga avait pourtant insisté sur l'urgence d'avoir un plan B au cas où la France ou une force militaire quittait les fronts de combats contre les terroristes. Le fait que le pouvoir malien n'ait pas abandonné cette idée a-t-il amené les Français à revoir leurs menaces? Probablement. Le départ des troupes françaises laisserait quartier libre aux mercenaires russes de la société Wagner. Ce serait vu comme un cinglant désaveu de la France qui verrait son influence fondre en Afrique de l'ouest. C'est le cas en République Centrafricaine. Ils ont sûrement trouvé un terrain d'entente qui satisfait les deux parties.

On retiendra de cette situation que certaines autorités africaines imposent de plus en plus leurs positions dans leurs rapports avec l'ancienne puissance coloniale.

Dan Singault de Blagouin

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country