Pourquoi les pièces de 250 Fcfa sont refusés en Côte d'Ivoire

Petitpimentwemedia

Une pièce de monnaie est un morceau de matériau solide, habituellement un métal ou un métallisé , ayant souvent la forme d’un disque, et la plupart du temps délivré par un gouvernement. Les pièces de monnaie sont utilisées comme argent dans des transactions de toutes sortes, à partir des transactions de tous les jours .

En Côte d’Ivoire par exemple, il est très difficile d’effectuer une opération d’achat-vente avec les pièces de 250 fcfa Ces pièces ont pourtant cours légal dans la zone UEMOA, et les refuser est interdit. Il est donc très important de savoir comment reconnaître une fausse pièce de FCFA, afin, d’une part, de ne pas accepter une qui soit fausse et, d’autre part, de ne pas refuser une vraie.D’après Adama Koné, ministre de l’économie et des finances ivoirien en octobre 2017, « le refus de recevoir la monnaie ayant cours légal dans un Etat membre de l’Union selon la valeur pour laquelle elle a cours est puni d’une amende de 100 000 francs CFA à 500 000 francs CFA. »

Quelques astuces pour ne pas se retrouver dans une telle situation :La première est de vérifier l’année sur les pièces qui brillent. Il est évident qu’une pièce qui brille ne peut pas avoir été émise en 2000. C’est vraiment très peu probable. Détermine le profil de plusieurs pièces de monnaie et essaie de voir dans quelle fourchette temporelle la plupart des pièces qui brillent et celles qui ne brillent pas se trouvent. Tu pourras ainsi te faire une idée assez précise.

La seconde astuce est liée au son. Les fausses pièces ne font généralement pas le même bruit quand elle tombe que les vraies pièces. Là aussi, déterminer le profil sonore de différentes pièces (25 FCFA, 100 FCFA, etc.) s’avère très utile.

Difficile de juger si cela règlera la question de la petite monnaie", juge le banquier privé. Plutôt que fabriquer plus de monnaie, il faudrait encourager l'utilisation d'argent virtuel pour les paiements, surtout les applications par téléphone mobile, parceque les populations africaines étant peu bancarisées mais très bien équipées en mobiles...

Petitpimentwemedia contact@operanewshub.com