Paul Kagame "confirme" les propos de Gbagbo sur la cause des coups d'État en Afrique de l'Ouest

News Hub Creator

La fréquence des coups d'État en Afrique devient alarmante pour des pays qui envisagent sortir du sous-développement et du néocolonialisme. En l'espace de 02 ans, il y a eu 03 coups d'État militaire en Afrique de l'ouest, principalement en Guinée, au Mali et au Burkina Faso. L'on a plusieurs raisons de s'inquiéter.

Le président Gbagbo Laurent a donné son point de vue sur ces putschs qui déshonorent les hommes et les États. Hier jeudi 27 janvier 2022 pendant son discours relatif aux 100 jours du PPA-CI, il a dit ceci: "en dehors des coups d'État, les manières de gouverner ne conviennent pas aux peuples". Cette assertion du leader du PPA-CI a fait l'objet de polémiques. Ce vendredi 28 janvier 2022, Touré Alpha Yaya, député du RHDP, a fait une publication pour montrer qu'il ne partage pas l'avis de Gbagbo Laurent.

Par ailleurs, le président du Rwanda a tenu des propos qui donnent raison à Gbagbo Laurent. Ce vendredi 28 janvier 2022, le média "jeune afrique" a eu une discussion par visioconférence avec Paul Kagamé. Cet illustre président a donné son avis sur les différents putschs en Afrique occidentale. Il a affirmé que les coups d'État sont le fruit de la mauvaise gouvernance. Il pense qu'on ne doit pas blâmer des militaires qui renversent un gouvernement civil sous lequel les gens meurent et la situation du pays se dégrade. Pour lui, si des autorités se servent des militaires pour truquer les élections, il ne peut qu'avoir des coups d'État.

Les propos du président Kagamé viennent confirmer ceux de Gbagbo Laurent, qui croit qu'il ne peut y avoir un coup d'État que si le peuple est mécontent des dirigeants. Avant le coup d'État au Burkina Faso, on a vu des citoyens sortir dans les rues et crier leur mécontentement envers le président Kaboré qui faisait partie de ces présidents actifs à la CEDEAO, cette organisation ouest-africaine qui a pris des sanctions contre le Mali.

Si Gbagbo Laurent et Paul Kagamé disent vrai, alors les dirigeants africains doivent revoir leur politique de gestion car elle semble être la cause de tous ces soulèvements qui finissent par toucher l'armée et se transforment en putsch.

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country