30 jours après son retour, Laurent Gbagbo messie de la réconciliation ou apôtre de la vérité ?

HenocleVeinard

Une décennie après sa déportation à la cour pénale internationale, l'ancien président Laurent Gbagbo a effectué son retour en Côte d'Ivoire. Un retour réclamé par ses partisans qui l'ont présenté comme le chaînon manquant à la réconciliation nationale. Laurent Gbagbo est revenu blanchit de toutes accusations après son acquittement définitif par les juges. Un mois après son arrivée, il est beaucoup trop tôt pour tirer des conclusions suite à ses premières déclarations et/ou ses premières décisions. Ce qui ressort des discours qu'il a prononcé est vérité et réconciliation, ces deux termes devraient être au centre des débats dans les prochains mois.

Selon l'ex président, il faut se dire les vérités qui soigne et non des bravades. Cette volonté de vérité concerne surtout les victimes de tous les camps. La responsabilité de tous les protagonistes est engagée après les évènements malheureux qu'a connu le pays. La vérité de Laurent Gbagbo n'est pas forcément celle de Konan Bédié encore moins celle d'Alassane Ouattara. Chaque camp a sa version des faits. Mais la vérité partagée par tous les camps est qu'il y a eu des morts, des blessés, des mutilés, un traumatisme chez un grand nombre d'ivoiriens. La vérité que les ivoiriens attendent est la vérité qui permettra d'éviter demain que les mêmes erreurs se répètent.

Laurent Gbagbo a affirmé lors de son discours à Daoukro qu'il ne faut pas grande chose pour se réconcilier. Sa visite chez son aîné Konan Bédié représente un acte de réconciliation nationale au-delà du message politique. En effet, les actions en faveur de la réconciliation nationale doivent être dénuées de tout intérêt partisan. Sa volonté de rencontrer les prisonniers militaires et politiques de tous les bords présagent des lendemains meilleurs même si elle a été rejeté pour des raisons de sécurité. Car on attend de lui la réunification de son parti, une décrispation entre lui et le gouvernement.

H.L.V

HenocleVeinard contact@operanewshub.com