Le décès de l'artiste ivoirien DJ Lova le Griot à Ouaga: sa famille lance un appel aux autorités

Balamba

Après le décès du Disc Joker ivoirien à Ouagadougou, sa famille demande de l'aide à l'ambassade pour le rapatriement de son corps.

La mort vient de frapper le monde du showbiz ivoirien. En effet, le Disc Jockey ivoirien, Lova le Griot parti s'installer à Ouagadougou depuis des années est passé de la vie à trépas.


Parti s'installer au Burkina Faso depuis un bon moment, le Disc Jocker ivoirien Lova le Griot qui a réussi à se faire une renommée dans le pays des hommes intègres est décédé il y'a quelques jours à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso à la suite d'une crise. Par ailleurs, si cette disparition attriste sa famille biologique qui reste inconsolable, elle est tout de même désemparée parce que c'est quasi impossible pour elle de faire rentrer le corps du défunt sur sa terre natale avec la fermeture des frontières depuis le mois de février 2020.


À cette occasion, n'ayant pas la capacité financière de payer les frais fixer par les compagnies depuis la fermeture des frontières terrestres, elle lance un appel aux autorités ivoiriennes plus précisément à l'ambassade ivoirienne au Burkina Faso dans l'optique de prendre toutes les dispositions nécessaires et adéquate pour rapatrier le corps de DJ Lova le Griot, un citoyen ivoirien originaire du village de Yocoboué dans le département de Guitry au sud-est de la Côte d'Ivoire dans la région du Lôh-Djiboua. Nos condoléances les plus attristées à sa famille.

Balamba contact@operanewshub.com