L'artiste zouglou Lunic condamné à 2 mois de prison

parfait48

Après avoir été interpellé et écroué à la maison d'arrêt et de correction d'Abidjan par la police le 12 mars dernier alors qu' il s'apprêtait à quitter les bords de la lagune ébrié. Lunic de son vrai nom N'Guessan Jacques Koffi était devant un juge d'instruction ce vendredi pour répondre des faits qui lui sont reprochés (l'homme aurait utilisé un faux passeport Français avec lequel il tentait de se rendre en France).

A l'issue de son audience, sa défense n'aura rien pu faire pour le tirer de cet imbroglio. la sentence est donc tombée et l'homme écope de deux mois de prison ferme pour faux et usage de faux.

L'auteur de morceau phare "Abidjan est risqué" a tout de même la possibilité de faire appel à cette décision de justice

Par ailleurs le délit "faux et usage de faux" se définit comme toute altération frauduleuse de la vérité, de nature à causer un préjudice et accomplie par quelque moyen que ce soit, dans un écrit ou tout autre support d'expression de la pensée qui a pour objet ou qui peut avoir pour effet d'établir la preuve d'un droit ou d'un fait ayant des conséquences juridiques.


Source : Soir info

parfait48 operanews-external@opera.com