L'hommage émouvant du Père Abekan au défunt président du COSIM, Cheick Mamadou Traoré

Ivoir'Soir.net

Décédé ce mardi 13 avril 2021, au premier Jour du mois de Ramadan, le père Norbert-Eric Abekan, le curé de la paroisse Sainte Famille de la Riviera 2, rend hommage à son ami et frère Cheikh Aïma Mamadou Traoré.

Dans cette adresse, le père Norbert-Eric Abekan, curé de la paroisse Sainte Famille nous parle de l'homme religieux, épris de dialogue et de paix et de conviction qu'il a été pour sa communauté et pour la Côte d'Ivoire. « Le dialogue islamo- chrétien a perdu une grande figure en la personne du Cheikh Aïma Mamadou Traoré, écrit le père Norbert-Eric Abekan. 

Et de ce qu'il incarne « J'ai appris ce jour-là disparition de ce grand leader spirituel. Le Cheikh Aïma Mamadou Traoré représentait la figure de ces grands hommes de foi profondément humains, qui "ne s'enflent pas d'orgueil" »

Au nombre, des actions du dignitaire, le prélat relève que «Tous les deux, pendant 12 ans, nous avons œuvré à la construction des ponts d'amitié et de fraternité entre nos communautés afin que soit instauré un cadre tangible du vivre-ensemble. ».

Quant à son engagement pour l'instauration d'un dialogue entre chrétien et musulman, le père Norbert-Eric Abekan, rappelle qu’il « était exemplaire. Il était touché par les " nombreuses semences de vérités" contenues dans nos actions réciproques. »

 « La Côte d'Ivoire vient de perdre un ardent artisan du dialogue interreligieux. Et c'est le cas de le dire, sa mort est une immense perte pour la communauté nationale », conclue-t-il. Le Cheikh Aïma Mamadou Traoré a été désigné à la tête du Conseil Supérieur des Imams de Côte d'Ivoire (COSIM), le vendredi 29 mai 2020. Il a été l'imam de la mosquée de la Riviera Golf. Il est décédé à l'âge de 77 ans.

Ivoir'Soir.net operanews-external@opera.com