Découvrez l'histoire émouvante qui se cache derrière cette photo qui date de 1945

PolTanguy

Un enfant japonais portant le corps de sa jeune sœur décédée pendant la 2e guerre mondiale, en 1945.

Il se trouvait débout, attendant avec attention son tour pour la bûcher au crématoire auquel il a emmené sa petite sœur morte, l'auteur de la photo a déclaré lors d'une interview : ′′ L ' enfant se mordait les lèvres si fort pour ne pas pleurer, tant que ses lèvres avaient du sang, le gardien lui demandait le corps et lui dit : donne-moi ce fardeau que tu portes là ".

À quoi l'enfant a répondu : ′′ Ce n'est pas un fardeau, c'est ma sœur ′′ il a livré son corps, il a fait demi-tour et est parti.

Des années plus tard, devenu grand et répondant au nom de Akiyuki Nosaka, il fait une autobiographie sur son histoire intitulé La tombe des lucioles.

Basé sur des faits réels et de son vécu, la mère d'Akiyuki Nosaka meurt peu après sa naissance et son père le confie à une famille adoptive. Sa mère adoptive meurt à l'été 1945 sous les bombes américaines. Il erre dans les décombres avec sa petite sœur, mais celle-ci décède, à cause de la famine qui sévit. Nosaka s'en sort alors par le vol et la magouille avant d'être attrapé par les autorités et enfermé en maison de correction. Son père le retrouve et l'envoie suivre des études de littérature française à Tokyo. Mais manifestement, il n'est plus capable de mener une vie tranquille et il quitte ses études, allant d'un petit boulot à l'autre.

Travaillé par des questions existentielles, il devient écrivain en 1954. Son premier roman, Les Pornographes, est publié en 1963. Le scandale qu'il provoque le rend célèbre. Il continue sur la voie qu'il s'était tracé et écrit La Tombe des lucioles en 1967, une nouvelle partiellement autobiographique et adaptée au cinéma en 1988 par Isao Takahata sous le titre Le Tombeau des lucioles.

Romancier, écrivain, scénariste, chanteur, parolier et homme politique japonais, Akiyuki Nosaka meurt le 9 décembre 2015 à Tokyo à l'âge de 85 ans.

PolTanguy operanews-external@opera.com